Valentino Rossi ne rend pas les armes : « les trois premiers tours seront une jungle »



Hier, lors des qualifications, Valentino Rossi n’a échoué qu’à 589 millièmes de Marc Marquez mais pourtant, c’est de la dixième place sur la grille qu’il devra s’élancer.

Une bien mauvaise opération mais qui, selon lui, n’est pas rédhibitoire de ses ambitions.

En ayant progressé au niveau de son rythme de course, l’Italien estime qu’il devrait pouvoir se glisser dans le bon groupe même s’il s’élance de loin. Le tout est donc désormais de passer le premier virage sans encombre !

«Nous sommes tous très proches. Avec un dixième de moins, j’aurais été sur la première ligne. Quoi qu’il en soit, presque rien ne change. C’est difficile de prévoir ce qui va se passer demain. Nous avons amélioré le setting de notre moto et maintenant je l’apprécie. La clé pour demain, ce sera le rythme que nous afficherons lors de la seconde moitié de la course, car après huit ou neuf tours, les pneus commencent à glisser pas mal.

Il y avait tellement de variables, les pneus, les nouvelles règles … Nous avons certainement sous-estimé l’avantage d’avoir testé ici. Nous pensions que nous serions en mesure de combler l’écart pendant les essais libres, mais finalement, le seul à y être parvenu, ça a été Marquez. Nous devons nous battre pour y parvenir.

Les trois premiers tours seront une jungle, une sorte de qualification. Avec des rythmes aussi similaires, tout le monde tentera de donner un petit quelque chose en plus que chose en plus qui sera cruciale pour rester devant ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de