Losail : Syahrin, un point qui en appelle d'autres



Le jeune Hafizh Syahrin, espoir de la moto malaisienne, a pris le point de la 15ème place au guidon de sa Kalex frappée du numéro 55 sur la piste de Losail. Il avait d’abord échoué pour exactement 107 millièmes derrière l’espagnol Luis Salom mais a ensuite profité de la disqualification de Takaaki Nakagami.

Souvenez-vous : le 21 octobre 2012, un an après son 1er GP et à seulement 18 ans, Hafizh avait terminé 4ème à Sepang après avoir mené une bonne partie de la course sous la pluie asiatique. En 2013, le malaisien a eu l’occasion de disputer 4 wild-cards au Mans (22ème après une chute au départ), en Catalogne (18ème), encore à Sepang (16ème) et à Valencia (abandon).

La chance n’avait pas forcément été au rendez-vous mais le Team Petronas Raceline Malaysia a tout de même décidé de lui faire confiance en l’alignant sur l’intégralité du Championnat du Monde Moto2 en 2014. La vélocité dont il a fait preuve en CEV (3ème du classement général malgré un résultat blanc) y est pour quelque chose.

Pas à l’aise lors des essais au Qatar (30ème sur 35), le natif de Selangor réalise un départ canon qui le propulse dans le top-20 à l’issue du 1er tour. En course, il démontre une régularité exemplaire avec 15 tours sous les 02’03 et pas un seul au-dessus des 02’03.4. Il améliore même son chrono qualif’ de 4 dixièmes et se classe 16ème après avoir bataillé avec Luis Salom, 3ème du précédent Championnat du Monde Moto3. Pas une seule erreur commise durant les 40 minutes.

La disqualification de Takaaki Nakagami le place finalement 15ème. Un 1er point marqué et une performance à souligner de la part d’un jeune homme qui pourrait bien, d’ici quelques Grands Prix, truster les positions du top-10. Voir même mieux ? Affaire à suivre.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de