Interview de Guy Coulon et Gilles Bigot sur les problèmes des Factory (Part 2)



Vous pouvez lire les réponses de Guy Coulon dans la première partie de cette interview croisée.

Puis nous avons interrogé Gilles Bigot, Directeur technique chez Technomag-CarXpert et ayant une très grande expérience de la catégorie reine,  avant les qualifications, sans lui faire part des déclarations de Guy Coulon recueillies au préalable.

Gilles Bigot: « Avant tout, je tiens à préciser que je n’ai aucune information en provenance des teams Yamaha ou Honda et que je ne fais que des suppositions.
Ceci étant dit, et bien sûr outre le fait qu’ils sont partis avec un retard dû à leur absence lors des précédents tests , j’émets l’hypothèse qu’une partie des problèmes rencontrés par les Factory pourrait également provenir de leurs capacités réduites en essence.
Elles ont un litre en moins et doivent donc économiser cette essence. Pour cela, on appauvrit la cartographie de la moto et on met sans doute beaucoup d’anti-patinage. Tout cela bride un peu le moteur et il est possible que cela finisse par influer sur le grip, par manque relatif de transfert de charge.
Les Open font apparemment mieux fonctionner leurs pneus et elles ont plus d’essence à utiliser en phase de ré-accélération. Je pense qu’il est possible que les deux phénomènes soient liés.
Le transfert de charge, ce qui « appuie » sur le pneu et le fait travailler, existe toujours mais il est moindre, même si on peut durcir l’hydraulique pour tenter d’y pallier.
Les déclarations de Rossi semblent confirmer cette hypothèse. Il a déclaré n’avoir jamais piloté une moto si lente et qu’il ne se passait rien dans les ligne droites. Bien sûr, il exagère, mais c’est ce que ressent un pilote avec beaucoup d’anti-patinage. Je crois d’ailleurs que Lorenzo a déclaré avoir de l’anti-patinage partout, ce qui peut par ailleurs donner une sensation de légèreté et un manque de feeling assez handicapants. »

GPi : Pourquoi cela a moins affecté les Honda du HRC?

Gilles Bigot: « On l’a vu l’an dernier, les Yamaha, et particulièrement Lorenzo, ont besoin de beaucoup de vitesse de passage en courbe pour pouvoir compenser le caractère des Honda qui leur permet de passer un tout petit peu moins vite en courbe mais d’accélérer un tout petit peu plus tôt et plus fort. Dès lors, les Honda ont un peu plus de transfert de charge, même si Dani Pedrosa, extrêmement léger, est injustement handicapé dans ce domaine.
Mais je le répète, ce ne sont que des suppositions et je pense que, de toute façon, des pilotes comme Marquez, Pedrosa, Lorenzo ou Rossi ont beaucoup de ressources et seront là pour la course. »

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Guy Coulon et Gilles Bigot n’avaient pas tort…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de