[CP] Premier Grand Prix laborieux pour le team CIP



Losail, le 23 mars 2014

Après des essais hivernaux fortement perturbés par des problèmes de moteurs non-finalisés, le team CIP est arrivé sur le circuit qatari avec l’espoir de pouvoir performer à la hauteur de son ambition.

Hélas, si les moteurs 2014 se sont avérés à la fois performants et fiables, ils ont rapidement permis de mettre en évidence de grosses vibrations d’origine inconnue, aussi persistantes que gênantes pour les pilotes, en particulier pour Alessandro Tonucci.
Au fur et à mesure des séances, l’équipe a cherché différentes solutions mais les temps n’ont cessé de se dégrader, signe que le problème ne venait finalement pas du setting des parties-cycles.

In-extrémis, la cause de ces phénomènes vibratoires (une pièce mal dimensionnée) a été découverte après le Warm Up, et les pilotes ont pu effectuer la course sans ce souci majeur mais, toutefois, avec des motos, au final, réglées dans l’urgence.

Néanmoins, seul et sans bénéficier d’aspiration, Alessandro Tonucci y a réalisé son meilleur temps de la semaine, 2.07.841, un temps qui l’aurait qualifié en 18ème position.

Le prochain Grand Prix, qui aura lieu le 13 avril à Austin (Texas, USA) devrait donc permettre de repartir sur des bases beaucoup plus saines.

Alessandro Tonucci termine 21ème à 37.878 s et Bryan Schouten 25ème.

Alain Bronec, Team Manager : « Si Bryan Schouten retrouve peu à peu confiance et a progressé tout au long du weekend, Alessandro Tonucci quant à lui, a vu ses performances régresser de séance en séance malgré l’utilisation de pneus neufs . Il a rencontré des problèmes de vibrations persistantes et n’a jamais pu régler sa moto comme il le souhaitait. 

Cela nous a pris beaucoup de temps pour en déterminer l’origine et nous a empêché de bien figurer lors de la course. Je  présume que c’est le prix à payer lorsque l’on utilise une toute nouvelle moto.

Je tiens vraiment à remercier Alessandro Tonucci et Bryan Schouten qui, durant toute cette semaine difficile, ont énormément travaillé et ont fait preuve du plus grand professionnalisme pour que l’équipe entière puisse parvenir à trouver l’origine du problème.

C’est lors de tels moments que l’on peut juger de la capacité d’un team a rester uni. Leur patience et leur abnégation sont à mes yeux des éléments révélateurs de leur motivation à vouloir réussir.

Je suis fier d’eux et reste très confiant quand je vois les performances réalisées par la Mahindra officielle à Losail, mon objectif restant bien évidemment de nous en approcher peu à peu.« 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de