Scott Redding est officiellement content de sa Honda. Officiellement seulement?



En terminant devant Nicky Hayden, le leader désigné du projet Open de Honda, Scott Redding a frappé un grand coup.

D’ailleurs, le Britannique ne s’en cache pas, si son objectif au terme de la présaison était de se rapprocher progressivement de l’Américain, après une seule course, il est désormais de rester devant lui !   

« Notre objectif avant le week-end était d’obtenir des points et de réduire l’écart par rapport à Nicky. Si j’avais fini dix secondes derrière lui, le week-end suivant, j’aurais essayé de le réduire à huit, puis à cinq, à quatre … mais tout a changé lorsque j’ai comblé l’écart d’une seconde et que je l’ai battu. L’objectif a désormais changé, le but sera de rester devant lui ». 

Toutefois, le Britannique a les dents longues et il ressort de ses propos une certaine frustration d’être au guidon d’une moto qui, en l’état, le bride dans ses ambitions.

Il faut dire qu’après avoir vu Marquez et Espargaro récupérer des machines officielles (ou presque dans le cas du Champion du Monde Moto2 2013), il y a de quoi avoir dur de terminer à plus de 30 secondes de Marquez et à plus de 20 d’Aleix Espargaro, le premier pilote de la catégorie Open.  

« Nous avons besoin de puissance. Vous pouvez le voir, tout le monde peut le voir. Ce ne sont pas que des paroles. Nous perdions  5 à 6 dixièmes sur la ligne droite au Qatar. Je ne doute pas  de la moto en ce qui concerne sa maniabilité mais nous perdons au niveau de la puissance. Espargaro a la moto de Crutchlow de l’an dernier, avec un pneu plus tendre et plus de carburant. Il n’y a donc pas lieu de s’étonner qu’il soit devant.

Si on me donne la moto de Bautista de l’année dernière avec un pneu plus tendre et plus de carburant, j’essayerais aussi de battre Alvaro. Mais nous devons prendre patience et nous dire que c’est la course des Honda. Le constructeur japonais sait ce qu’il fait et tant que je reste devant Nicky, c’est tout ce qui compte.

Le réservoir contient 22,2 litres de carburant. Je ne comprends pas pourquoi puisque nous pouvons en embarquer 24. Ce n’est tout de même pas quelque chose qui coûte tant d’argent que ça de réaliser un réservoir de carburant plus grand qui nous permette d’utiliser plus de carburant. Je ne sais pas ce qui s’est passé.

Ils sont en train de changer, mais en attendant, c’est comme ça. Nous avons dû économiser du carburant pendant la course. C’était une nouvelle expérience pour moi. S’ils apportent un plus grand réservoir, nous ferons un pas de plus vers l’avant du peloton ».

Bien entendu, il est légitime pour les pilotes d’en vouloir plus, on n’en attend d’ailleurs pas moins d’eux mais on se souvient des propos de Livio Suppo, le Team Manager de Repsol Honda que nous vous avons répercutés hier (lire ici) : « je ne pense pas que qui que ce soit ait un jour pensé que ces motos devaient gagner des Grands Prix ».    

Voilà qui semble en dire long sur les ambitions du constructeur japonais quant à la catégorie ‘Open’.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de