[C.P.] Marc VDS veut finir fort à Valence



Une fois de plus, Valence accueille ce week-end le dernier Grand Prix de la saison. Après avoir fini dans le top dix en Malaisie, Mika Kallio et Scott Redding vont en Espagne avec la ferme intention de finir le championnat du Moto2 en beauté.

Kallio a obtenu son meilleur réusltat de la saison à Sepang en se classant sixième, et le Finlandais volant est déterminé ce week-end à rentrer dans le top cinq sur le circuit de Valence où il s’est déjà imposé dans les catégories 125 et 250.

Redding, qui n’a pas encore réussi à monter sur le podium cette saison, entend lui aussi terminer le championnat sur un bon résultat ce week-end à Valence. Le pilote britannique de 18 ans s’était classé cinquième l’an dernier sur le circuit espagnol. Une performance qu’il aimerait améliorer cette année.

Le circuit de Valence n’est pas un tracé très rapide. Cette piste a surtout été dessinée pour permettre aux spectateurs d’avoir, des tribunes, une vue imprenable sur l’ensemble du circuit.

Les quatorze virages, neuf à gauche et cinq à droite, s’enchaînent les uns aux autres sans répit. Les pilotes n’ont guère le temps de souffler pour passer de l’un à l’autre, ce qui induit qu’ils passent énormément de temps sur l’angle maxi. Côté moto, ce circuit réclame de l’agilité mais aussi des pneus capables de résister à de fortes contraintes sur la durée de la course.

En hommage à Marco Simoncelli, le pilote MotoGP qui a perdu la vie dans le tragique accident de Sepang, Redding et Kallio porteront ce week-end sur leur Suter Moto2 des numéros de course de couleur noire.

Mika Kallio #36 :

« Nous avons bien progressé durant les dernières courses, et se battre pour une place dans le top 5 est désormais un objectif tout à fait réaliste. Bien sûr, je rêve toujours d’un podium, et Valence sera la dernière occasion d’y parvenir cette saison. Mais on verra déjà commence démarre le week-end. Nous avons trouvé de bons réglages et une bonne balance pour la moto, ce qui signifie que nous n’avons pas eu besoin de changer beaucoup de choses lors des trois ou quatre dernières courses. Nous devrions donc être en bonneposition pour cette dernière course. Ce week-end sera toutefois sombre après la tragédie que nous avons connue en Malaisie et qui a coûté la vie à Marco. C’était un vrai pilote, et c’est pour cela que nous allons devoir tourner la page lorsque nous fermerons tous notre visière. Je pense que c’est ce que 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de