Andrea Iannone : « le miracle Ducati, c’est Gigi Dall’Igna »



Après avoir été inscrite en Factory, puis en Open pour finalement se retrouver factory mais avec les avantages des Open, histoire d’éviter les ennuis…il restait aux pilotes Ducati à démontrer, sur la piste, que les choix du staff technique étaient bel et bien les bons.

Et on peut largement estimer que c’est ce qu’ils ont fait tout au long des essais hivernaux mais aussi à Losail, lors de la première manche du Championnat du Monde, où, comme le disait Dovizioso, ils ont coupé en deux l’écart les séparant des pilotes de tête.

Toutefois, parmi les pilotes factory, il y en a un qui pourrait amèrement regretter sa dixième place et c’est bien entendu, Andrea Iannone.

A l’aise pendant toute la durée du week-end et auteur d’un excellent départ, où il bondissait de la onzième à la cinquième place, l’Italien chutait avant la fin du premier tour.

Reparti bon dernier, il réussissait toutefois d’excellents chronos pour venir arracher les points de la dixième position.

Quoi qu’il en soit, lui aussi a contribué  démontrer les progrès de la Desmosedici qu’ils attribuent d’ailleurs tout entier à Gigi Dall’Igna, le nouveau patron du Reparto Corse fraichement débarqué de chez Aprilia à la faveur de l’hiver.         

« Tout le monde a été surpris par les progrès de la Desmosedici, y compris moi ! J’ai de suite remarqué, à Sepang, que la moto avait changé, nous avons commencé du bon pied. Les mérites reviennent tous à une seule personne: Gigi Dall’Igna. C’est lui le miracle de Ducati. Nous devons le remercier matin et soir, je suis heureux de travailler avec lui. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : GPOne

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de