Mike Di Meglio ne paiera pas la fracture au Texas



17ème du GP du Qatar pour son entrée en MotoGP, Mike Di Meglio a quitté le paddock déçu et revanchard. Entre une nécessaire période d’apprentissage et une blessure mal diagnostiquée, le Français attend avec impatience de retrouver sa machine au Texas, pour une chevauchée bien plus fantastique que celle de la manche d’ouverture.

GP-Inside : Mike, tout d’abord une nouvelle information est apparue il y a quelques heures concernant tes blessures après le GP du Qatar ?

Mike Di Meglio : « A la base on a pensé qu’il s’agissait simplement d’une entorse de la cheville et après avoir fait des radios, on s’est rendus compte qu’il y avait une petite fracture au niveau du tibia. Ce n’est pas très grave non plus car il y a juste un petit trait de fracture et ce n’est pas déplacé, ce qui signifie qu’il n’y a pas besoin d’une opération chirurgicale. Depuis le GP, cela fait presque 2 semaines que je marche avec une botte spéciale pour enlever de la charge de mon pied. Le but c’est évidemment d’essayer de récupérer un maximum avant le prochain GP au Texas »

GP-Inside : Et tu vas avoir des soins particuliers compte-tenu de cette blessure ?

Mike Di Meglio : « Tout d’abord je fais des soins chaque jour notamment sous la forme de piqures dans ma cheville pour éviter que le sang ne stagne car je ne la sollicite que très peu.  Je fais de la kiné chaque jour en insistant sur le haut du corps car il ne faut surtout pas perdre la base que je m’étais constituée à l’intersaison. Je fais beaucoup de travail en piscine pour que cette fracture nous coûte le moins de temps possible ».

GP-Inside :  Avec un peu de recul, quel regard portes-tu sur ton premier week-end en MotoGP ?

Mike Di Meglio : « Au final c’est une grande déception qui l’emporte parce qu’on avait vraiment bien travaillé lors des essais sur le même circuit une semaine avant, or dès que nous avons débuté les premiers essais pour le GP, on a eu des soucis avec les freins. On a fini par apprendre durant le week-end que nous avions changé de disques de freins et il a fallu prendre le temps de les utiliser différemment. Sauf qu’entre-temps, je suis tombé à deux reprises en perdant l’avant et une fois en course, je me suis senti vraiment crispé et je n’ai absolument pas pu rouler comme je l’avais fait lors des tests. C’est vraiment dommage parce qu’avec le rythme que j’avais trouvé pendant les essais IRTA du Qatar m’aurait permis de viser la 14ème place et au final je me suis retrouvé à tourner dans des chronos à 2’’ de mes temps de référence ».

GP-Inside : Est-ce que ce tibia va te poser des problèmes au Texas ou penses-tu pouvoir piloter sans trop en subir les conséquences ?

Mike Di Meglio : « J’ai roulé le lendemain de ma chute en course sans trop de douleurs et sans m’apercevoir de la présence de cette fracture. J’avais déjà du mal à marcher mais sur la moto, ça s’est bien passé car les bottes que nous portons assurent elles-mêmes un très bon maintien. Sincèrement je ne suis pas inquiet à ce sujet, je ne pense pas souffrir ».

GP-Inside : En mettant à part la mauvaise surprise avec ces disques de frein, est-ce que tu te sens de plus en plus à ton aise sur cette machine et dans ta nouvelle équipe ? »

Mike Di Meglio : « Oui et ça se voit. J’ai régulièrement réduit l’écart avec mon coéquipier (Hector Barbera, NDLR) et j’ai même terminé les 3 séances libres devant lui. Pour le moment cela ne se voit pas trop parce qu’on est encore loin des hommes de tête alors je calque ma progression sur celle d’Hector qui a tout de même déjà 5 saisons d’expérience en MotoGP. La progression est là, le souci c’est que nous n’avons pas eu de véritable évolution pour le Grand-Prix. Avant d’aller au Texas, je sais que l’équipe a beaucoup travaillé donc je suis impatient de voir ce qu’ils vont nous apporter, et en théorie, on doit recevoir un tout nouveau châssis au moment de revenir aux Grand-Prix européens ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store