CEV : le championnat espagnol de vitesse débute son année à Jerez.



Ce weekend, à Jerez, se déroulera la première manche de ce que tout le monde s’accorde à considérer comme l’antichambre des Grand Prix, à savoir le championnat d’Espagne (qui prend maintenant la dénomination de FIM CEV Repsol).

En Moto3, Fabio « El Diablo » Quartararo y remettra son titre en jeu, en attendant d’avoir l’âge de participer aux Grand Prix. Il y disposera pour cela de la dernière version de la Honda NSF250R, qui vient de prouver au Qatar qu’elle était particulièrement véloce.
Ses plus sérieux concurrents se nomment  Maria Herrera,  Luca Marini, Jorge Navarro, Gabriel Rodrigo, Jasper Iwema,  Andrea Migno,  Albert Arenas ou Remy Gardner.

Avec des ambitions et des moyens plus modestes, on y retrouvera également  les Belges Loris Cresson et Martin Vanhaeren, tous les deux membres du Zelos Junior Team, le premier étant placé dans le Team Larresport sur une FTR-Honda alors que le second participera sur une Honda du team H43 du célèbre Manuel Hernandez.

En Moto2, Alan Techer aura fort à faire pour trouver sa place dans cette nouvelle catégorie, face à des pilotes aguerris comme Ricard Cardus, Sebastian Porto, Steven Oendaal, Jesko Raffin  ou Bastien Cheseaux.  Il faudra également se méfier de quelques anciens pilotes de Moto3 GP comme Toni Finsterbuch, Florian Alt ou Miroslav Popov, qui seront là pour lui mener la vie dure. Pour faire face à toute cette opposition, il pourra compter sur une Mistral aux couleurs du team Targobank Motorsport .

Les Moto2 partagent la piste avec les 600 Superstock, parmi lesquelles on remarquera les Français Thibault Gourin et Thibault Bertin, mais aussi Melissa Paris, la femme de Josh Hayes.

Enfin, en catégorie Superbike, on retrouvera également des noms connus comme Ivan Silva, Dani Rivas, Roberto Pietri, Kenny Noyes, Carmelo Morales ou Christophe Ponsson.

A noter que, conformément à sa politique d’antichambre des Grand prix, la catégorie reine est bien la Moto3, puis la Moto2, les Superbike étant une sorte de voie de garage.

Personne ne s’y trompe puisque ce ne sont pas moins de 46 pilotes qui essaieront de se qualifier pour les deux courses Moto3 programmées ce dimanche!

• 11:00 Moto3 (16 tours)
• 12:00 Superbike (17 tours)
• 13:00 Moto2/Superstock 600 (17 tours)
• 14:00 Moto3 (16 tours)
• 15:00 Kawasaki Z Cup (16 tours)

A l’image des Grand Prix, les courses sont diffusées en direct sur le canal Movistar MotoGP de la chaîne Movistar TV, sur le canal  Energy TV de la chaîne Mediaset Espagne et sur Youtube.
Malheureusement, à moins d’utiliser un proxy adéquat, tout cela est réservé  à nos amis espagnols. A défaut, les plus « accros » des passionnés français devront donc se contenter du Live Timing.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de