Mercato 2015 : Jorge Lorenzo, apparemment maître du jeu.



En ce tout début de saison, l’actualité est creuse mais il des signes qui ne trompent pas… Movistar, géant espagnol des télécommunications, par l’intermédiaire de son patron Luis Velo, vient à peine d’arriver chez Yamaha Factory qu’il fait déjà connaître publiquement son avis concernant les deux pilotes qu’il aimerait voir sur les motos bleues et blanches en 2015.
A savoir Jorge Lorenzo et Valentino Rossi.

Outre le fait qu’on voit rarement un sponsor donner publiquement son avis sur les pilotes,  ça tombe plutôt bien, puisque c’est aussi le choix de Yamaha, exprimé par Lin Jarvis (vous vous rappelez, celui qui n’était pas au courant de l’arrivée de Movistar).

Yamaha veut donc Lorenzo et Rossi, et Movistar est donc prêt à payer pour cela.
Car il va bien falloir payer Jorge Lorenzo à sa juste valeur, c’est à dire très cher, si on veut le garder, face à une deuxième proposition de Honda faite par l’intermédiaire de Shuhei Nakamoto.
Proposition publique, celle-là, puisque la première, en 2012, n’avait apparemment pas été portée à la connaissance de l’intéressé, entraînant de fait l’éviction de son agent de l’époque, Marcos Hirsch.

Un paysage commence donc à se dessiner :

– Marc Marquez, pur produit Monlau Honda, resterait chez le leader mondial,

– Valentino Rossi n’offre aucun intérêt pour Honda et n’a d’autre choix que de rester chez Yamaha ou prendre sa retraite du MotoGP,

– Jorge Lorenzo a le choix entre Honda et Yamaha (où il a fait presque toute sa carrière). Aujourd’hui, la Honda semble supérieure à la Yamaha et un hypothétique couple Marquez-Lorenzo sur les motos ailées semblerait absolument impossible à battre sur le papier. Toutefois et heureusement, l’histoire en général, et de la moto en particulier, n’est jamais écrite d’avance.

– Dani Pedrosa subit la décision de Lorenzo, mais, en cas d’arrivée du Majorquin chez Honda, aurait néanmoins quelques toutes petites chances d’intégrer Yamaha grâce à son sponsor espagnol, si tant est que Movistar ne compte pas plutôt miser alors sur la nouvelle génération représentée par les frères Espargaro, à commencer par Aleix, puisqu’il s’est engagé pour 5 ans…

Affaire évidemment à suivre, en attendant le prochain signe de fumée…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires