Alex Marinelarena revient de très loin… tout doucement.



Presque deux mois après son accident survenu lors de tests privés sur le circuit Paul Ricard, Alex Marinelarena a accordé une très touchante interview au site espagnol Marca.

On y apprend, entre autre, que le jeune pilote espagnol a perdu tout souvenir entre le 26 Février, jour où il a quitté son domicile en Espagne, et le 16 Mars, jour il a véritablement repris conscience, après avoir été mis dans un coma artificiel.

Comme durant ce temps, il était alimenté par du sérum physiologique, il a perdu 14 kilos, ce qui est énorme pour un sportif de haut niveau.

Aujourd’hui, le garçon se rétablit doucement, a repris 7 kilos et s’excuse auprès de sa famille pour leur avoir fait passer de si mauvais moments au nom de sa passion.

Son but est bien entendu de redevenir suffisamment en forme pour pouvoir reprendre le guidon de sa Mistral, mais il sait que le chemin sera long car son épaule est moins mobile, son pied souffre de multiples fracture et le traumatisme crânien subi entraîne encore des problèmes d’équilibre.

Aucune date n’est évidemment fixée.

Au final, cette interview nous dépeint un garçon attachant, qui revient de très loin, et qui, en plus des problèmes physiques, doit maintenant faire face à un rêve de carrière qui s’est évanoui juste au moment où il allait l’atteindre.

Maintenant, il va lui falloir être patient et solide pour essayer de se rapprocher à nouveau de ce rêve.

Il en a conscience mais paraît extrêmement déterminé. 

Alejandro Marinelarena: « Vous devez être conscient que ce n’est pas un travail des plus sûrs. Je sais que ma famille me soutient. Je m’excuse parce qu’ils passent de longues périodes difficiles quand il y a un accident. Je sais qu’ils vont m’aider dans mon rétablissement. Je vois qu’ils subissent encore pire que moi dans les moments difficiles, pas seulement à cause des blessures. Je sais que les jours à l’hôpital ont dû leur paraître très longs. Je suis sûr que ma décision est de continuer à faire ce que je faisais. Pour ma part, je n’ai aucun doute. »

Photo: Abbaye de Cristina pour Marca

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de