Valence, MotoGP, course : Stoner s'impose au bout d'une course folle



Si vous cherchiez le meilleur scénario possible pour que Ducati termine sa saison noire de plus mauvaise des manières, il suffisait, en fait, de le demander à Alvaro Bautista. En effet, le pilote espagnol décidait dès le premier virage de coucher non pas une, non pas deux mais trois Ducati en un seul coup…beau strike !

Rossi, Hayden, Bautista et de Puniet out, il n’en fallait pas plus pour que Dovizioso, auteur d’un excellent départ, recolle au groupe de tête. Enfin de tête, au groupe de poursuivants car devant, il y avait un homme qui au bout du cinquième tour pointait déjà avec plus de six secondes d’avance sur le reste du petit peloton de 12 motos. Et cet homme, c’était, bien entendu, l’homme de l’année, Casey Stoner. 

L’Australien se dirigeait donc vers une nouvelle victoire sans forcer mais ça, c’était avant l’incroyable remontée de Spies et de Dovizioso.

Alors que l’Australien comptait encore 10 secondes d’avance à 10 tours de la fin, il n’en comptait plus qu’une seule à 3 boucles de l’arrivée.

De plus en plus en délicatesse avec ses pneus, Il commettait ensuite une grosse erreur et laissait filer Ben Spies vers sa seconde victoire de la saison. Victoire ??? NON, car Casey nous réservait une dernière attaque. Il sortait mieux que l’Américain dans le dernier virage et le coiffait sur la ligne.

Dovizioso et Pedrosa ont animé le début de course mais, comme Stoner, l’espagnol connaissait de gros problèmes d’adhérence et rétrogradait en cinquième position.

Cal Crutchlow termine quatrième après qu’Abraham lui ait cédé sa place à deux tours de l’arrivée, sans oublier d’accrocher le Britannique qui restait malgré tout sur ses roues. Le Tchèque repartait tout de même pour prendre les points de la huitième position. Insuffisant cependant pour contester, à Crutchlow, le titre de Rookie of the year.

Le vétéran Loris Cappirossi pouvait terminer sixième mais il partait à la faute et bouclait le dernier Grand Prix sa longue carrière en neuvième position.

Saluons aussi la belle performance de Nakasuga et de Hayes qui se sont battu toute la course et qui terminent respectivement sixième et septième.

Voilà qui clôture donc une saison riche pour Stoner mais triste pour le monde entier… ciao Marco !

Photo S.Meyers

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de