Nicky Hayden pour conclure le baptême de la GP12 à jerez



C’était hier la troisième et dernière journée de la séance de travail programmée par Ducati pour offrir à la GP12 ses premiers tours de piste.

Pour une première, la nouvelle et future version de la Desmosedici aura été gâtée. C’est en effet pas moins de quatre pilotes différents qui auront eu l’occasion de livrer, à Filippo Preziosi, leurs impressions sur cette nouvelle moto.

A Franco Battaini et Vito Guareschi, le premier jour aura succédé Valentino Rossi lors de la seconde journée et enfin hier, c’était au tour de Nicky Hayden de s’essayer au 1000cc.

Et les conditions climatiques sur le circuit de Jerez ont bien failli l’empêcher d’effectuer le moindre tour. Mais elles se sont améliorées et elles ont finalement permis à Nicky de prendre la piste.

Nicky Hayden : “J’étais très déçu. Je pensais que nous ne serions pas en mesure de faire quoi que ce soit parce que ça n’avait pas de sens de gaspiller une journée de tests dans ces conditions. Mais la situation s’est améliorée au cours de la matinée, et après le déjeuner, j’ai pu mettre mes cuirs. J’étais impatient de monter sur cette moto et ça valait la peine d’attendre! C’est un honneur de pouvoir participer à la première phase d’essais de la GP12, car ça n’arrive pas très souvent d’avoir la possibilité de piloter une moto qui est pour la première fois sur la piste : c’est un sentiment spécial. Tout s’est très bien passé, et nous n’avons pas rencontrer le moindreproblème: le moteur est vraiment agréable à utiliser, et j’ai pris beaucoup de plaisir dessus. J’espère avoir donné des informations utiles pour Filippo et l’équipe. Je sais qu’ils vont travailler sur cette moto pendant que nous allons nous concentrer sur la prochaine course, parce que cette saison ne vient que de commencer. ”

Filippo Preziosi : ” Tout d’abord, je tiens à remercier tout le monde chez Ducati, parce grâce à leur travail acharné et à leur expertise, il a été possible d’effectuer trois jours d’essais sans problème et ainsi accomplir près d’un millier de kilomètres avec la GP12 à ses débuts en piste. Ayant reçu le feedback constant sur la moto de quatre pilotes différents, nous sommes en mesure de poursuivre efficacement le processus de développement, parce que nous pouvons désormais donner les priorités dans le travail qu’il nous reste à réaliser. 

Cette semaine, nous ferons le point sur l’avancement des développements des 1000cc marque par marque…Stay tuned!


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires