West aurait signé pour une CRT avec Speed Master…et Iannone alors ?



Iannone, Speed Master et Gresini c’est un peu le feuilleton de l’automne. D’abord annoncé pour une saison supplémentaire en Moto2 avec Speed Master, le team dirigé par son père, Uccio Salucci et Silvio Vercilli, Andrea Iannone était ensuite donné en pole position pour rouler sur la moto de Marco Simoncelli lors des essais de Valence.

Mais, premier coup de théâtre, face aux hésitations de Suzuki quant à son engagement dans le championnat, Alvaro Bautista frappe à la porte de chez Gresini, signe un contrat et c’est lui qui roule sur la moto du pilote italien le second jour de ces tests officiels.

Hier, nous vous annoncions que Speed Master et donc, Andrea Iannone, attendait un CRT motorisée par Aprilia puisque, petit flashback, en début de saison, le team avait reçu une licence pour aligner une CRT en MotoGP pour 2012.

Mais aujourd’hui, nouveau coup de théâtre, c’est Anthony West qui annonce avoir signé un contrat avec Speed Master et qui met donc la piste voulant Iannone sur une CRT, au box.

Alors quid ? On imagine mal le jeune italien monter sur une CRT dans un autre team que celui créé de toute pièce, l’année dernière, pour lui.

Donc, de deux choses l’une, où Iannone continuera bel et bien une saison de plus en Moto2 où, et c’est déjà beaucoup moins probable, il aura l’opportunité de piloter une MotoGP pour un autre team.

Moins probable parce qu’à part chez Gresini, il n’y a plus de place disponible et on sait que Fausto Gresini a laissé entendre qu’il n’avait pas les budgets pour aligner une deuxième Honda et qu’il pourrait, lui aussi, se tourner vers une CRT Aprilia.

Mais, en plus de ne pas être une idée ayant le don de plaire à Honda, Gresini ne fait pas partie des noms des clients potentiels du constructeur italien, confirmé hier par Gigi Dall’Igna, le patron du département course d’Aprilia, lors de la récente interview accordée à gpone.com (lire ici).

Bref, les seuls à devoir être vraiment content dans cette histoire, ce sont les deux pilotes qui ont mené les essais avec MZ, l’ex écurie de West, à Valence, à savoir, Alexander Lundth et Jonas Folger, qui bénéficient ainsi d’une chance supplémentaire pour rouler en Moto2 l’année prochaine.

Rappelons à ce sujet que Martin Wimmer, le team manager de MZ, nous expliquait, en Espagne (lire ici), que les titulaires 2011, Neukirchner et West, n’étaient pas hors-jeu mais que, contrairement aux deux autres, ils ne disposaient pas de budget, et que dès lors, l’écurie devrait faire un choix équilibré entre le financier et le sportif…West les a peut-être aidé…stay tuned!

Photo : Stéphane Meyers

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de