Valentino Rossi n'aurait pas de problème à rouler avec une CRT



La CRT est sur toutes les lèvres mais avec des significations différentes. Ainsi, sur les lèvres de Carmelo Ezpeleta on peut lire ‘ESPOIR’, sur celle de Casey Stoner, on peut lire ‘JAMAIS’, sur celle de Randy de Puniet, avant de s’engager avec Aspar, on pouvait lire ‘PLUTOT RESTER A LA MAISON’. 

Mais l’exemple du Français, conjugué au retrait de Suzuki, a mis en lumière la mort ou en tout cas le grand déclin des prototypes MotoGP. 

Interrogé à ce sujet, Valentino Rossi n’a, quant à lui, pas fait énormément de remous autour de ce sujet, comprenant qu’il faudrait peut-être qu’un jour lui aussi s’y colle. « Avec le retrait de Suzuki, il y aura seulement 12 MotoGP, c’est un peu triste et c’est clair que nous devons utiliser des motos moins couteuses et si c’est le seul moyen, je n’aurais pas de problèmes à rouler avec une CRT, même si personne n’est excité par cette idée« .

Stay tuned!

Photo Stéphane Meyers

Source : TwoWheelsBlog

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de