Fred Corminboeuf : « On veut d’autres podiums, et même des victoires ! »



Après une grosse déception au Qatar et l’occasion manquée de rejoindre le record du nombre de courses consécutives terminées dans les points, Dominique Aegerter s’est idéalement relancé lors du GP des Amériques. 3ème à l’arrivée, le Suisse a mené la course et même si ce n’est pas la première fois de sa carrière, cette place sur le podium symbolise les progrès réalisés ces derniers mois. Le patron de l’équipe CarXpert revient avec nous sur le GP des Amériques.

GP-Inside : Est-ce que ce podium au Texas compense la déception suite à l’abandon sur casse moteur au Qatar ?

Fred Corminboeuf : « C’est difficile à dire parce que si on analyse bien, on pouvait faire un top 5, et avec l’exclusion de Nakagami, on aurait pu finir tout près du podium. Donc « compenser », ce n’est pas le bon mot. En revanche, ce podium nous a procurer un plaisir extrême et on veut y voir la preuve que notre travail commence à payer ».

GP-Inside : On pourrait même se demander si le record qu’il était sur le point de battre avant son abandon au Qatar ne l’a pas empêché dans certaines occasions de se montrer plus tranchant ?

Fred Corminboeuf : « On s’est posé la question nous aussi. On sait que cela a parfois joué comme un frein dans certaines circonstances, ce qui expliquait parfois un certain manque de folie en 2013. Cela dit, quand on l’a vu rouler en course le week-end dernier, même s’il est très agressif et qu’il fait glissait la moto, il ne donne pas l’impression d’être en catastrophe. Dans notre garage, on ne l’a jamais senti à la limite de ce qu’il peut faire durant cette course ».

GP-Inside : Est-ce qu’on peut parler d’une montée en puissance qui se poursuit concernant Dominique ?

Fred Corminboeuf : « Il faut se souvenir que l’an passé, il avait fini 4ème au Texas. Cette année on finit 3ème, donc on a passé un cap mais on y allait sachant qu’on avait un bon résultat à aller chercher. Il a fait tout le week-end dans le groupe de tête, une qualification intéressante et en course il a eu de bonnes sensations. Secrètement, je crois que chacun d’entre nous espérait qu’il monte sur le podium mais il était clair que nous visions une place dans les 5 premiers. Nous on veut confirmer les résultats de la saison passée, en y ajoutant quelques podiums.

GP-Inside : Quel est ton sentiment sur la maturation de Dominique ? Il progresse encore selon toi ?

Fred Corminboeuf : « Oui sans hésitation. Chaque année, Dominique passe un cap et chaque année, il nous étonne sur des petites choses. Il progresse clairement en maturité et on l’a bien vu lors de la séance de qualification. Il est resté très calme durant toute la séance alors qu’il était redescendu de la 1ère à la 7ème place avant de reprendre la piste pour le dernier run. En général, dans cette situation, il repart en étant toujours un peu trop agressif et pas forcément avec toute la lucidité nécessaire pour aller chercher un bon résultat. Cette fois, il l’a fait, et veut y voir un signe de gain en maturité très important. Ensuite en course, c’est toujours plus facile de partir devant, surtout qu’il fait toujours de bons départs donc c’est plus simple de se retrouver dans le groupe de tête avec de la sérénité plutôt que de partir 11 ou 12ème et de devoir batailler pour faire plusieurs dépassements en début de course ».

GP-Inside : Le prochain axe de travail sera peut-être d’assumer le rôle de leader en course ? On l’a senti un peu moins tranchant quand il s’est retrouvé en tête…

Fred Corminboeuf : « Ça s’appelle de l’expérience. Tous les pilotes qu’il avait autour de lui, Rabat et autres, ont tous déjà mené des Grand-Prix, ont tous déjà fait des podiums et se battent pour le titre. Nous, on a pas encore gagné des courses, c’est une habitude qu’il faut prendre ! On a toujours dit à Dominique qu’il fallait terminé plusieurs fois 8ème pour viser la 5ème place, puis finir plusieurs fois 5ème pour viser le podium. A de rares exceptions près, la progression se fait toujours étape par étape. C’est ce que nous essayons de faire. Il faudra réussir plusieurs qualifications pour confirmer ce que l’on a vu au Texas et multiplier l’expérience du week-end dernier pour mieux gérer cette phase de course. Mais Dominique pourrait aussi gagner le prochain GP, on ne peut pas l’exclure… On sait qu’il n’a pas encore beaucoup l’expérience de mener une course et de se battre vraiment pour la victoire, mais nous sommes dans la bonne direction ».

GP-Inside : Le prochain rendez-vous, en Argentine, vous emmène sur un circuit inconnu. Dominique est-il capable de jouer devant sur un circuit qu’il ne connaît pas ?

Fred Corminboeuf : « De toute façon, notre objectif c’est de jouer devant sur tous les circuits, que ce soient ceux que l’on connait, ou ceux que l’on ne connait pas. Dominique a une bonne capacité d’adaptation et on ne va surtout pas changer notre méthode de travail. Il y aura un gros travail à faire en arrivant sur le circuit et ensuite, vendredi matin, on suivra notre feuille de route habituelle. D’après ce que l’on a vu, le circuit a l’air intéressant et pourrait convenir à ses goûts. Notre but à nous est de continuer à évoluer dans les mêmes eaux qu’au Texas sans s’imaginer qu’on peut jouer le titre simplement parce qu’on a fait un podium. Il faut toujours rester lucide et progresser pas à pas, sans s’interdire de penser qu’on veut d’autres podiums, et même une victoire, mais la saison est encore longue ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de