Jorge Lorenzo : déstabilisé par les moustiques ou par Valentino Rossi?



L’explication donnée par le Majorquin à son calamiteux faux-départ lors du Grand Prix of The Americas est assez originale: « quand je suis arrivé sur la grille de départ, j’avais trop de moustiques sur mon casque et j’ai décidé d’enlever le Tear Off. Cela m’a beaucoup perturbé et je n’étais plus concentré, donc quand j’ai vu les feux rouges, j’ai pensé que c’était le départ, j’ai lâché l’embrayage et fait un faux-départ. Grosse, grosse erreur, probablement une des plus grosses erreurs que je n’ai jamais faite dans ma carrière. »

Néanmoins, Davide Brivio, actuel Team Manager de l’équipe Suzuki Factory et proche de Valentino Rossi, avance une autre hypothèse lors d’une interview accordée à Moto.it.

Davide Brivio: « il est peut-être touché par le regain de compétitivité de Rossi. Lorenzo avait pris en compte la vitesse de Marquez, mais ne s’attendait pas à celle de Valentino et cela a contribué à le déstabiliser.« 

Si l’on compare les temps des deux coéquipiers, lors de cette course et  indépendamment du départ, force est de constater que l’avantage est du côté Italien, avec un meilleur temps de 7/10ème plus rapide, mais surtout un début de course plus rapide d’environ une seconde au tour, avant que son pneu avant ne le trahisse.

Ce à quoi Jorge Lorenzo répond: «  Il était difficile de garder son calme et ne pas être trop stressé et fou, je me suis fait quelques chaleurs dans le dernier virage avec ma roue arrière dans l’herbe. A cause de toute la confusion du début, je ne pouvais pas piloter au maximum, j’étais nerveux sur le freinage mais au moment où je me suis détendu, le pneu était déjà mauvais. »

Prochain épisode à Termas de Rio Honda, le weekend prochain, où Jorge Lorenzo, malgré la pression de ses deux erreurs, n’aura d’autre choix que d’inverser la tendance, sur un circuit à priori plus favorable aux Yamaha.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires