Ben Spies : « je ne roulerai plus jamais à quelque niveau que ce soit »



Après avoir tout essayé et avoir tenté à plusieurs reprises d’effectuer son retour à la compétition avec Ducati, Ben Spies devait toutefois renoncer et annoncer son retrait de la compétition.

Blessé à l’épaule, l’Américain recevait une greffe de ligament mais rien n’y faisait et sa dernière chute à Indianapolis avait raison de tous ses espoirs.

Comme souvent dans ces cas-là, les spéculations quant à un éventuel retour reviennent de temps à autre à la une des magazines, pourtant, comme il vient de le confier à MCN, c’est une chose qui n’arrivera jamais.    

« Je voudrais pouvoir dire « ne jamais dire jamais » mais à moins quelque chose de révolutionnaire se passe dans le monde de la médecine, je peux dire avec certitude que je ne roulerai plus jamais à quelque niveau que ce soit. C’est triste mais je sais que j’ai tout donné et que j’ai essayé de rouler mais c’était devenu dangereux à cause de mon épaule. Bien entendu, c’était plus facile d’avaler la pilule et ma retraite s’est déroulée comme je le voulais, sans grand tapage. C’était une bonne façon de m’éloigner du monde des courses, sans le côté émotionnel des départs, mais la raison pour laquelle j’ai dû prendre ma retraite, j’aurais aimé terminer sur une meilleure note. Mais 2012 a été une année horrible à beaucoup d’égards. Et l’année dernière, je n’aurais jamais dû rouler. A côté de ça, nous  avons eu de bonnes années. J’ai vécu une saison horrible et je peux vivre avec ça, je n’ai pas de regrets. Si les choses s’étaient déroulées correctement, j’aurais pu gagner quelques courses en plus en MotoGP et être dans le top trois au championnat, mais je ne pense qu’être champion du monde ait jamais été dans mes cordes. Je suis réaliste et je sais que ça ne serait jamais arrivé ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires