Rossi et Lorenzo encore une fois gênés par les Bridgestone



A Austin, Valentino Rossi avait clôturé la course avec un pneu à l’agonie qui lui avait fait perdre des places précieuses.

Quant à Jorge Lorenzo, il n’avait pas manqué de s’en plaindre tout au long du week-end texan.

Arrivé en Argentine, les pilotes Yamaha avaient tous deux croisé les doigts pour que l’histoire ne se répète pas mais à lire leurs déclarations, ce n’est pas vraiment le cas.  

Valentino Rossi (8ème à 2,082): « Nous avons vécu une journée difficile ici en Argentine sur cette nouvelle piste. Les conditions ne sont pas fantastiques et nous avons beaucoup de mal avec les pneus, surtout l’arrière. L’après-midi, c’était un peu mieux, nous avons bien travaillé sur la moto mais nous n’avons pas encore trouvé le juste équilibre et nous allons devoir travailler pour l’améliorer. Nous devons nous concentrer pour faire fonctionner le pneu dur car après quelques tours l’arrière glisse beaucoup. Nous espérons que les conditions de la piste vont s’améliorer mais nous allons également travailler pour améliorer le set-up de la moto pour demain ».

Jorge Lorenzo (9ème à 2,220) : « Nous avons des problèmes avec les pneus car il y a beaucoup de graining et les pneus ne sont performants que pendant six ou sept tours. Le matin, j’ai été le dernier à changer de pneu donc j’avais une meilleure adhérence à la fin de la séance, c’est pourquoi j’étais premier. L’après-midi, c’était le contraire : j’ai gardé un vieux pneu en fin de session, lorsque tout le monde avait passé une nouvelle gomme, ce qui explique notre mauvaise position. Je pense que notre position réelle est dans le top cinq. Si nous pouvons faire fonctionner les pneus, nous aurons un avantage ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de