Johann Zarco : « Je me sens encore mieux qu’à Austin »



Pour la 2ème épreuve consécutive, Johann Zarco a bien cru obtenir le privilège de s’élancer de la pole-position pour le retour des Grand-Prix en Argentine. Mais comme ce fut le cas lors du GP des Amériques 15 jours plus tôt, Esteve Rabat est parvenu à arracher le meilleur temps des mains du Français. Comme au Texas, le pilote Caterham est allé au contact d’un de ses adversaires ce week-end, écopant d’une pénalité de 2 points sur son « permis FIM ». Le Français espère surtout que les similitudes avec l’épreuve Texane s’arrêteront là, pour ne pas reproduire l’abandon qu’il a dû concéder et qui le laisse pour le moment avec un crédit vierge de tout point inscrit au championnat.

Question : Johann, 2ème position de la qualification pour vous, un départ en 1ère ligne du GP d’Argentine, qu’en pensez-vous ?

Johann Zarco : « Je suis content parce que je suis rapide à chaque tour, c’est déjà un très bon point. Je ne suis pas spécialement déçu même si j’ai de nouveau pensé qu’il m’était possible d’aller décrocher la pole-position. Mais Tito a été un tout petit peu plus rapide à la fin, comme à Austin. Cela ne me dérange pas car je me sens encore mieux qu’à Austin et il était important de partir de la première ligne demain pour la course ».

Question : Que s’est-il passé ce matin avec Roman Ramos ?

Johann Zarco : « Je n’ai pas eu de chance. Ils m’ont donné une pénalité parce que je n’ai rien eu à Austin. Au Texas, j’ai fait une erreur lors de mon dépassement et j’ai fait tomber Julian Simon. Ce matin, à la fin des essais libres, Ramos s’est placé à l’extérieur donc je pouvais le passer et malheureusement j’ai perdu le contrôle du train arrière, j’ai failli tomber et c’est pour cela que j’ai touché. Mais il y avait la place de passer mais c’est parce que j’ai failli tomber que je l’ai touché. La direction de course a estimé qu’après m’avoir épargné à Austin malgré le fait qu’il s’agisse d’une erreur ou d’un manque de chance, je devais être pénalisé. Je ne m’arrête pas à cela, je dois continuer à faire mon métier, à être rapide, régulier, pour essayer de gagner des courses. Demain, je veux absolument finir la course, c’est le plus important à mes yeux après 2 courses sans être allé jusqu’à l’arrivée. Je dois aller jusqu’au drapeau à damier et nous verrons comment cela se passe pour moi et où en sont les autres ».

Question : Vous voulez un Grand-Prix sans problème demain ?

Johann Zarco : « Oui. Je vais prendre du plaisir et rester concentré jusqu’à l’arrivée ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de