Ciel bleu pour Xavier Siméon au pays de l’Albiceleste



Après sa très belle qualification de samedi, on sentait que, plus que jamais, Xavier Siméon avait toutes les cartes en main pour réussir un grand résultat. Xavier Siméon n’étant pas un de ces pilotes qui se contentent d’un set-up presque parfait ou d’un choix de pneu presque certain, sa compétitivité en course ne faisait aucun doute.  

Toutefois, après la malchance du Qatar et celle d’Austin, il était certainement de bon ton de ne pas se réjouir avant le passage de la ligne d’arrivée.

Mais hier, de malchance il n’en aura finalement pas été question tant le Belge a montré qu’il dominait son sujet.

Comme le rappelait Didier de Radiguès, lors du direct sur la chaîne publique belge, sa mission, hier, était de ramener des points, peu importe la position et c’est avec brio que son pilote s’est acquitté de sa tâche, sans forcer, sans tenter le diable.

Le Belge a désormais 20 points au compteur et pointe au septième rang du classement général. Nous regretterons, bien entendu, les points perdus lors des deux premiers rendez-vous mais en revanche, convaincus du rôle qu’il a à jouer, nous nous réjouirons qu’il reste encore 15 courses à disputer.

Xavier SImeon : « Au début, j’ai pris un bon départ, peut-être le meilleur de ma carrière, du coup, j’ai pu adopter mon propre rythme pour essayer de suivre Rabat, mais il était un peu plus rapide. Pendant les premières étapes de la course, je n’ai pas voulu pousser au maximum avec un réservoir plein, parce que je ne savais pas si le pneu avant tiendrait pendant toute la durée de la course et je ne voulais pas le détruire. J’ai réussi à m’accrocher à la seconde place quand Salom s’est rapproché et ensuite j’ai accéléré jusqu’à avoir environ 3 secondes d’avance. À ce moment-là, je savais que je ne pourrais pas revenir sur Rabat, alors j’ai gardé ma concentration pour ramener ce bon résultat à la maison. Je tiens à remercier l’équipe parce qu’elle a fait un excellent travail. A Austin j’aurais déjà pu être sur le podium, mais j’ai commis une erreur, alors qu’ici, nous avons finalement eu le petit grain de chance que nous n’avons pas eu lors des deux premières courses. Je suis très content et maintenant, notre seul souhait est de continuer sur cette voie ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires