Dominique Aegerter a encore enthousiasmé malgré des soucis mécaniques



Dominique Aegerter a beau s’élancer seizième, vous pouvez être certain que vous ne mettrez pas longtemps avant de le voir s’extirper de la masse.

En effet, le Suisse est un habitué des départs tonitruants et en Argentine, il n’a pas failli à sa réputation.

Seizième sur la grille, huitième lors du premier tour et quatrième à l’arrivée, il y avait de quoi sourire et pourtant, à l’issue de la course, Aegerter ne pouvait cacher son amertume puisque c’est un problème moteur qui le privait d’un nouveau podium.

Comme au Qatar son moteur perdait de l’huile dès le dixième tour, l’empêchant ainsi d’utiliser le frein arrière.     

Dominique Aegerter (4e): « Le moteur a commencé d’éjecter de l’huile au dixième des vingt-trois tours, mais je ne le savais pas. Sur ma moto, j’ai constaté que je n’arrivais pas à utiliser mon frein arrière et je ne pouvais pas deviner que c’était parce que de l’huile coulait dessus. J’avais un super rythme jusque-là, mais sans frein arrière, sur ce circuit, il m’était impossible de pouvoir continuer sur cette lancée. C’est rageant, parce que le podium était largement à ma portée aujourd’hui. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de