Xavier Siméon piégé par la piste : « nous allons travailler »



En terminant toutes les séances parmi les quatre premiers, Xavier Siméon ne s’attendait évidemment pas à devoir se contenter de la douzième position.

Pourtant, piégé par des conditions de piste compliquées, le Belge ne trouvait pas le grip nécessaire pour accrocher une des deux premières lignes.

Il s’élancera donc de la dernière place de la quatrième et se voit dès lors contraint à prendre un bon départ.

S’il n’était évidemment pas satisfait, le pilote Gresini ne s’alarmait pas pour autant puisqu’il a affiché un rythme constant et rapide tout au long du week-end.

« Ce matin, lors de la troisième séance d’essais libres, nous avons été très rapides, en arrivant à garder un rythme soutenu, et j’ai pensé que la qualification se serait déroulée plus ou moins de la même façon. Cependant, avec la chaleur, la piste a beaucoup changé et j’ai eu du mal à trouver le bon grip à l’arrière. Nous savions que les conditions de piste allaient se détériorer, comme ce fut le cas hier, mais ne nous attendions pas à avoir autant de mal. Nous allons donc travailler et analyser les données pour la course, dans le but d’être plus performants lorsque la température grimpe. Évidemment, ce n’est pas la position à laquelle nous nous attendions puisque nous avons toujours été parmi les quatre premiers pendant toutes les séances d’essais, j’espérais la première ou deuxième ligne ».

Stay tuned !

Jouez et remportez peut-être vos entrées pour le GP de France en cliquant ici

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de