Jerez, Moto3, Course : Fenati au paradis, Miller dans la douleur



Du soleil, un asphalte parfaitement en température et une trentaine de fous furieux réunis : toutes les conditions étaient là pour assister à une belle course. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le spectacle aura bien au rendez-vous.

Parti de la première ligne, Miller comptait bien prendre sa revanche sur Romano Fenati, et prenait le commandement dès les premiers virages. Qualifié en septième position, Vazquez réalise un bon départ et se retrouve vite dans la roue de l’Australien.
Ces deux pilotes sont notamment suivi des pilotes Monlau (Rins et Marquez) et des pilotes VR46 (Fenati et Bagnaia). Second sur la grille de départ, Antonelli ne profite pas de cet avantage et chute en course après quelques tours.

Dans un groupe composé de onze pilotes, beaucoup veulent contester la suprématie de Miller lors des qualifications. Ce dernier semble moins à l’aise que ses adversaires et oscille entre la première et la septième position. Les différentes attaques de part et d’autre vont légèrement décimer le groupe.

A la mi-course, un groupe de cinq va se recomposer, constitué de ceux qui ont réussi à suivre le rythme alors imposé par Romano Fenati, en l’occurrence Rins, Vazquez, Bagnaia, et Miller. La bataille à laquelle on assiste entre les hommes de têtes permet aux outsiders que sont Kornfeil, Vinales et Marquez de réduire les écarts.
A ce moment de la course, on note tout de même que Fenati, Rins et Vazquez sont les plus à l’aise.  

Les derniers tours confirmeront ce sentiment. Malgré les nombreux dépassements et les attaques saignantes, ces trois pilotes réussissent à prendre une avance suffisante pour se réserver les places sur les podiums.

Malgré une ultime tentative dans le « Lorenzo Corner » de la part d’Alex Rins, Romano Fenati parvient à garder la meilleure trajectoire pour être le plus rapide et passer la ligne d’arrivée en tête. Vazquez termine second sur le fil, devant Alex Rins.
Miller un peu plus dans la douleur termine en quatrième position, et pour la première fois de la saison en dehors du podium.

Alexis Masbou n’a pas réussi à gagner de places en début de course, mais a néanmoins accroché le second groupe, celui qui se battait pour la neuvième place. Il obtiendra finalement la douzième position finale alors que Jules Danilo termine vingt-septième.
Livio Loi a malheureusement chuté à six tours de la fin alors qu’il n’avait pas réussi à accrocher le groupe pour jouer les points.

Au classement général, Miller garde l’avantage sur Fenati avec cinq petits points d’avance. Nul doute que ces deux talents risquent de nous livrer bien d’autres courses de folie au fil de la saison.

Stay Tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de