[CP] Une course difficile pour Jules Danilo à Jerez



Jules Danilo a dû composer avec un embrayage capricieux sur sa Mahindra pour franchir la ligne d’arrivée du Grand Prix d’Espagne Moto3 en 27e position.

Le week-end avait pourtant bien commencé pour le jeune pilote français. Après une bonne progression durant les essais libres, Jules avait néanmoins commencé à rencontrer des problèmes avec son embrayage durant la séance de qualification avec une roue arrière ayant tendance à se bloquer en entrée de virage.

L’équipe n’ayant pas réussi à en identifier la cause, le problème est réapparu en course avant de s’aggraver a fil des tours. Alors que son coéquipier du team Ambrogio abandonnait en course pour les mêmes raisons, Danilo s’accrochait jusqu’à l’arrivée pour se classe 27e.

Jules espère maintenant que son équipe résoudra ce problème d’ici la prochaine course qui aura lieu dans deux semaines, au Mans, devant son public. 

« Je suis déçu de résultat d’aujourd’hui car la course avait plutôt bien commencé. J’avais pris un bon départ, je faisais de bons chronos et j’étais même en tête de mon groupe. Malheureusement, le problème d’embrayage que j’avais déjà rencontré lors de la qualification est réapparu. Et il s’est aggravé au fil des tours. La roue arrière se bloquait quand je rétrogradais, et j’avais du mal à faire tourner la moto pour rentrer dans les virages. Mes chronos en ont souffert et les autres m’ont doublé. J’ai essayé d’attaquer malgré tout, mais la moto était très difficile à contrôler. La seule chose positive, c’est que j’ai fini la course. Quoi qu’il en soit, il va falloir régler ce problème d’ici la prochaine course au Mans. »

Stay Tuned ! 

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de