Fournisseur unique de pneus MotoGP en 2016: pas de plan pour Pirelli.



Depuis, et même avant, l’annonce de Bridgestone comme quoi il se retirerait fin 2015, trois noms circulaient pour remplacer le manufacturier japonais; Michelin, Pirelli et Dunlop.

Pirelli et Dunlop étant déjà fournisseurs uniques pour la Dorna, le premier en Superbike, le second en Moto2 et Moto3, on donnait la firme française favorite pour prendre la relève du manufacturier japonais en MotoGP.
Ce n’est évidemment pas encore fait, d’autant que Michelin a toujours refusé le manque de concurrence, mais, en tout cas, Pirelli, un concurrent qui possède un très haut niveau technologique grâce à son implication en F1 et SBK, vient implicitement de faire savoir qu’il ne répondrait pas à l’appel d’offres qui se termine le 22 mai prochain.

En effet, le site Crash.net reporte depuis le Grand Prix F1, qui se déroule ce weekend à Barcelone, les propos du directeur du département compétition de Pirelli, Paul Hembery : «nous sommes massivement  impliqués en Superbike et le promoteur est le même, donc nous sommes tenus d’avoir eu des discussions, mais il n’y a actuellement aucun plan pour faire autre chose.
Notre département Moto a examiné cela,
mais je dois dire, en tant que société, que nous sommes très contents de notre participation en Superbike. »

Michelin, qui a remporté 26 titres en 500cc/MotoGP entre 1976 et 2006, s’est fait battre pour le titre en 2007 et 2008 par Bridgestone, avant que ce dernier ne devienne fournisseur unique en 2009.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de