Essais de Sepang, jour 1 : réactions…



 

La première journée des premiers essais officiels de la saison 2011 s’est clôturée par une large domination de Honda, plaçant pas moins de trois motos aux quatre premières places de la feuille des temps.

Seule Yamaha semble pouvoir suivre le rythme imposé par le HRC en plaçant respectivement Lorenzo, le champion du monde 2010, et Ben Spies, son nouveau coéquipier, à la seconde et  à la cinquième position.

Le bilan du Team Gresini Honda San Carlo est aussi encourageant pour la suite, puisque Simoncelli -pilote officiel HRC détaché au sein du team italien, rappelons-le- finit la journée en troisième position, et son nouvel équipier au sein de la structure italienne, Hiroshi Aoyama, conclut cette première journée à une étonnante septième position.

Chez Ducati, par contre, l’heure n’est pas aux réjouissances puisque le premier Ducatiste, contre toute attente, est Randy de Puniet. Le Français accroche, au terme de la journée, le dixième temps du général. Valentino Rossi, en souffrance, ne termine la séance qu’à une décevante douzième place. Quant à son équipier, Nicky Hayden, il n’aura finalement pu accrocher qu’une mièvre quatorzième position, tournant à plus de deux secondes et demie des leaders.

  

Réactions…

Casey Stoner, qui se disait honoré de porter les couleurs qui ont vu Mick Doohan coiffer cinq couronnes mondiales, a toutes les raisons d’être satisfait de sa propre performance. Il déclarait ainsi au site officiel du MotoGP que: « nous n’avons pas trop changé les réglages par rapport à ceux que nous avions à Valence et je suis content de voir qu’ils fonctionnent aussi bien ici à Sepang, sur un circuit complètement différent. Nous avons plus tard travaillé sur le frein moteur afin de réduire certaines vibrations et il semble que nous ayons trouvé une solution. Ces deux prochains jours nous commencerons à tester de nouvelles choses et pour l’instant je trouve que nous avons fait un bon retour en piste après la trêve hivernale. »

Pedrosa, auteur d’une très belle troisième position au vu de sa convalescence suite à sa chute du Motegi en 2010, déclarait toujours à nos confrères de la Dorna que : « Ma priorité était de voir comment je me sentais sur la moto après autant de temps et mes impressions ont été positives. Je manque évidemment encore d’un peu de force sur les freinages et mon épaule manque un peu de stabilité dans les changements de direction, mais les crampes ont disparu et c’est un point très positif pour moi. J’ai commencé sur la moto de 2010 afin de retrouver mes sensations mais aussi parce qu’elle était très compétitive sur la seconde partie de la saison et que nous voulions continuer à progresser. J’ai ensuite essayé un nouveau bras-oscillant et un nouveau châssis, pour les deux derniers runs, et j’ai fait mon meilleur tour avec les nouvelles pièces, ce qui est positif. Demain nous testerons le nouveau moteur. »

Le troisième pilote du HRC, Andrea Dovizioso, était quant à lui moins à la fête, avec un huitième chrono. Cependant, à sa décharge, il a travaillé toute la journée au guidon de la RC212V 2011 alors que ses équipiers ont roulé sur le modèle 2010. Pour cette raison, il estimait que : « Je suis content parce que nous partons sur une très bonne base cette année. Tous les pilotes Honda sont très compétitifs et ça me met en confiance. Aujourd’hui nous avons essayé le nouveau moteur, il est plus puissant à bas régimes et ça m’aide au niveau de la trajectoire. Nous avons aussi essayé le nouveau châssis, il y a des points positifs et des points négatifs, nous devons essayer de mieux le comprendre. Nous avons comparé la fourche de 2010 avec celle de 2011 et nous avons gagné en stabilité à l’avant mais nous devons rectifier quelques vibrations en milieu de virage et continuer à travailler sur les suspensions. Je tournais à deux dixièmes des premiers pilotes lorsque nous étions sur les mêmes pneus et j’ai décidé de ne pas utiliser le pneu tendre afin de me concentrer sur mes sensations avec la nouvelle machine ».

Chez Yamaha, la satisfaction était aussi de mise. Tout d’abord avec Lorenzo, second à l’issue de la journée. «La journée s’est bien passée, nous avons essayé plusieurs choses et elles nous ont toutes permis de progresser un petit peu. Il n’y a pas de grosse amélioration mais comme je l’avais dit au Test de Valence l’an dernier, la moto de 2011 part moins en wheelie et nous pouvons donc accélérer plus tôt dans les virages et j’ai aussi une meilleure vitesse de passage en courbe par endroits ».

Ben Spies, quant à lui, s’est vite remis de sa chute de début de séance pour finalement clôturer un bon premier run à la cinquième position. « Nous avons eu une bonne journée. Les prévisions météo n’étaient pas terribles et c’était donc bien de pouvoir passer autant de temps sur la moto. Nous avions décidé de ne pas trop tourner afin de ne pas nous fatiguer, c’est toujours facile de trop en faire le premier jour. Nous avons suffisamment roulé pour que je me remette dans le bain et nous avons ensuite regardé ce que nous allions faire pour Yamaha et Bridgestone sur les deux prochaines journées.” “C’est ma première journée dans mon nouveau team et ils ont été fantastiques, tout le monde a bien travaillé. Au final nous avons été plus rapides que lors de la course de l’an dernier, ce qui prouve que je suis en confiance sur la moto et avec le team. La moto peut être plus performante, moi aussi et je suis donc assez optimiste pour demain ».

Fausto Gresini a lui aussi toutes les raisons d’être satisfait de ses pilotes à la fin de cette première journée. En effet, si la sensation du jour est à mettre à l’actif de casey Stoner, Simoncelli le suit de près dans cet exercice de l’effet de surprise. Marco s’est invité à la quatrième place du général. « Je suis vraiment très content. Le difficile épisode de l’année passée sur ce tracé n’est désormais plus qu’un mauvais souvenir. Je me suis de suite senti très bien sur la nouvelle RC212V et j’ai réussi d’emblée à pousser très fort. Commencer mieux que comme ça était impossible ! »

Son équipier, Aoyama, avait lui aussi plusieurs motifs de satisfaction avec cette septième place. « Remonter sur la moto après deux mois est toujours difficile mais aujourd’hui, j’y suis très bien parvenu. J’ai de suite trouvé un bon feeling avec les hommes du box et c’était un de mes objectifs pour ce test de Sepang. Ca a été une journée décidemment très positive pour moi qui me laisse entrevoir de belles possibilités pour 2011. »

Du côté de Borgo Panigale, même si Valentino Rossi se disait satisfait, vu les douleurs qu’il ressent toujours des suites de son opération à l’épaule, l’heure n’est pas à la fête. En effet, c’est dans le bas de la feuille des temps qu’il faut chercher après les premiers ducatistes.

Valentino Rossi, douzième temps : « J’ai rarement été aussi content d’être 12è ! En effet, après les essais de Misano, nous étions assez pessimistes car j’avais vraiment eu très mal. Ici, en revanche, ça s’est mieux passé et en particulier ce matin quand j’ai pu réaliser 20-25 tours avec une bonne vitesse. Nous avons encore beaucoup à faire, mais nous en avons quand même déjà beaucoup fait : nous avons travaillé sur ma position de conduite et nous essayons de comprendre quelles sont les meilleures solutions parmi les nombreux détails que nous pouvons régler sur la moto. L’ADN de la Ducati ne doit pas être changé : nous devons en exploiter les points positifs et améliorer le reste. »

« Malheureusement, j’ai perdu beaucoup de force dans l’après-midi et j’ai eu plus de difficultés, » reconnaît-il. « Au final, j’ai réussi à boucler une bonne quinzaine de tours. Pour le moment, j’ai très mal et peu de forces… Disons qu’il vaudrait mieux que ce soit l’inverse ! Je rencontre le plus de difficultés en ligne droite et dans les freinages forts sur la droite, comme les virages 1 et 4 : rien que là, je perds une bonne seconde. Ailleurs, c’est déjà pas mal parce que, par rapport à Valence, j’arrive à mieux piloter et la moto s’est améliorée. L’important, c’est que je me repose bien cette nuit pour récupérer un peu de mobilité et faire encore 30-40 tours demain. Je vais continuer les massages relaxants et la glace ».

Quant à Nicky Hayden, objectif sur ses propres performances, il trouvait malgré tout des raisons d’y croire. «Evidemment, être derrière, n’est pas vraiment la façon dont vous rêvez de commencer les premiers tests officiels mais c’est chouette d’être de retour en piste. Nous avons beaucoup de points spécifiques à tester et notamment un nouvel embrayage qui me plaît tout particulièrement. Le nouveau anti wheelie fonctionne aussi très bien, mais Sepang n’est pas une piste où ses effets se font sentir le mieux. Nous devons encore tester pas mal de choses avant de tirer les premières conclusions. Comme toujours, il y a une grande implication de la part de mon équipe et je suis content d’être de nouveau en piste avec eux. »

C’est finalement Randy de Puniet qui pointa en tête du peloton des ducatistes. Malgré cela, s’il se voulait optimiste, il n’était pourtant pas ravi de sa prestation. « C’est un peu compliqué pour l’instant parce que je n’ai pas fait de moto depuis trois mois. Il faut remettre la machine en route. J’ai eu quelques difficultés sur les premiers tours de roue avec la moto parce que même si j’ai fait deux jours d’essais à Valencia, elle est encore un peu nouvelle pour moi. Il reste deux jours et demi de travail et je pense que nous serons performants à la fin des trois jours mais comme je le répète, le plus important est de bien travailler ici, lors du second test qui aura aussi lieu ici puis au Qatar pour être dans les meilleures conditions pour le premier Grand Prix »

Une autre belle performance est à mettre à l’actifd’Alvaro Bautista. Le jeune Espagnol a réussi à faire fi des problèmes que connaît Suzuki avec la Dorna et les interrogations quant à l’implication du constructeur japonais pour signer un excellent sixième temps. « Il est passé tellement de temps depuis la dernière sortie à Valence qu’à peine monté sur la moto j’avais l’impression d’être sur une 1000. Après le break, elle m’a paru vraiment très rapide, mais après quelques tours de rodage, j’ai commencé à ouvrir les gaz avec insistance et les résultats se sont vus. Nous avons testé des solutions intéressantes, mais aujourd’hui l’important était de rouler à ma main sur la moto ».

Enfin Toni Elias, champion du monde en Moto2, n’a pas été à la fête pour son retour en catégorie reine, ne laissant au final que le seul Abraham derrière lui. « Je me sens mieux que lors des tests de Valence. Nous avons beaucoup de choses à passer en revue mais ma position en selle s’est améliorée en même temps que maniabilité de la moto et donc j’ai pu conduire avec une meilleure sécurité. Nous savions que la période d’acclimatation à la RC212V serait longue et laborieuse mais nous travaillons pour améliorer les réglages et améliorer ainsi notre position. »

Voilà donc ce qu’il en est pour cette première journée des essais de Sepang. Honda se profile déjà comme un sérieux prétendant au sacre et Yamaha ne semble pas loin. Si Ducati semble et est actuellement en retrait, c’est néanmoins à un de nos lecteurs, Yves G, que je laisserai le mot de la fin pour ce premier acte… «patience, patience…la saison est encore longue ». Voilà qui devrait rassurer les fans des rouges.

Retrouvez tous les résultats et commentaires de la deuxième journée ici même sur votre blog RTL. Stay tuned !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de