Pol Espargaro et le team Tech3 montent en puissance.



Le Mans, samedi 17 juin, fin des qualifications MotoGP; à peine avoir franchi la ligne d’arrivée à pleine vitesse, Pol Espargaro arrête sa Yamaha YZR-M1 aux couleurs noire et verte du team Tech3 après la chicane Dunlop.

Il ne s’agit pas d’une panne, mais le champion du monde Moto2 veut simplement profiter de l’écran géant qui s’y trouve pour consulter le résultat de la qualification. Et quand ses yeux se posent sur le mur de LED, il n’y croit tout simplement pas! Il est second, juste derrière l’imbattable Marc Marquez.

Durant de très longues secondes, il marquera son incrédulité et sa joie, montrant l’écran et sa moto, secouant la tête négativement et tapant de joie le réservoir de sa Yamaha.
Plusieurs minutes plus tard, une fois remis de ses émotions, le pilote espagnol croit avoir fait « un coup ».

Ce n’est pas le cas car ce n’est pas simplement « un coup », puisque, le lendemain, sa course se conclura à une splendide 4ème position après une bagarre avec Andrea Dovizioso et Stefan Bradl, au pied du podium, pour sa seulement 5ème participation dans la catégorie reine.

Une bien belle et prometteuse récompense pour le team Tech3 devant son public.

Pol Espargaro : « Ce week-end a effectivement été comme un rêve. J’étais sûr que nous avions amélioré après les test à Jerez mais je ne me serais jamais attendu à être aussi compétitif. Déjà, après la qualification, je pensais que les choses ne pouvaient pas être meilleures, mais heureusement j’ai également pu bien me comporter sur toute la distance de la course. Néanmoins, il était difficile de croire que je m’étais retrouvé en troisième position à mi-course, mais à ce stade, j’ai commencé à être plus confiant pour finir dans le top5 et, quand j’ai entendu le bruit du moteur de Dani qui me rattrapait lors des derniers tours, j’ai juste gardé la tête baissée, visant à prendre la quatrième position au franchissement de la ligne. Je tiens à dire un grand merci à l’équipe parce qu’ils ont fait un travail incroyable en me guidant sans pression pour m’adapter le plus rapidement possible à cette catégorie incroyable, mais bien sûr, nous avons encore beaucoup de choses à apprendre et je suis déjà très heureux de remonter sur la moto au Mugello. Quoi qu’il en soit, ce résultat est une énorme avancée pour notre confiance et je suis heureux et fier de donner aux fans français de l’équipe un motif d’être joyeux ».

PS : Pour en savoir plus, une interview exclusive de Pol Espargaro sera prochainement publiée par Gilles Della Posta.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de