Burgess: "Bien sûr que Rossi peut encore gagner"



Dans un entretien accordé à MotorCycleNews, Jeremy Burgess – le mythique chef technique de Valentino Rossi – se dit convaincu que le Docteur n’a pas perdu sa touche et qu’il pourra se battre à nouveau avec Casey Stoner et Jorge Lorenzo, s’il dispose d’une moto compétitive.

D’après Burgess, qui connait Rossi mieux que personne, l’échec de la saison 2011 serait donc principalement imputable à la désastreuse Desmosedici GP11, contrairement aux rumeurs qui veulent que le neuf fois champion du monde soit désormais en déclin.

Jeremy Burgess : « Je ne pense pas qu’un pilote comme Valentino Rossi, dans une situation difficile, ait pu se limiter à apporter de l’eau à son moulin. Au contraire, tout cela l’a rendu beaucoup plus fort. J’aurais douté de lui s’il avait roulé sur une Honda, ou sur une Yamaha. Nous n’espérions pas gagner, nous voulions gagner, mais lorsque nous avons compris que ce ne serait pas possible, nous avons essayé de comprendre nos problèmes et de trouver des solutions. Voilà ce qui est arrivé en 2011. Je dirais que nous sommes optimistes maintenant, avec précaution ».

« Il faut avouer que Casey et Jorge ont été les deux pilotes gagnants et les plus rapides des deux dernières années, et je pense que Valentino le sait. Mais, entre eux et nous, il y a eu une pléthore de pilotes – comme Ben Spies ou Andrea Dovizioso – avec qui nous pouvons nous battre. Lorsque nous aurons réussi à rendre compétitive la moto, nous pourrons aussi défier Casey et Jorge, mais cela ne sera pas facile car on ne peut pas oublier ce qu’ils ont fait au cours des deux dernières années ».

Quoique certains champions du passé – Mick Doohan entre autres – en pensent, Valentino aurait donc encore son mot à dire. Une mauvaise année n’efface pas une carrière parsemée de victoires.

Stay tuned!

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires