Randy de Puniet : « Même sans contrat, je ne serais pas remonté sur l’ART ! »



L’idée de participer  de nouveau à son Grand-Prix national aurait pu traverser l’esprit de Randy De Puniet lors de cette édition 2014 avec les forfaits successifs de Danilo Petrucci et de Lucas Scassa au guidon de l’ART.

Et pourtant, le souvenir de ses dernières expériences au guidon de cette machine a vite découragé le pilote français. « Aucune envie de remonter sur cette moto ! Quand j’ai lu ça dans certains médias je me suis dit : ‘ils sont complétement malade !’.  J’ai roulé deux ans sur l’ART, ça a été un cauchemar, je n’allais surtout pas revenir. Même chez moi, sans contrat, je ne serai pas revenu. »

Le message est clair, d’autant plus que le numéro 14 compte bien revivre une saison entière en catégorie reine, que ça soit avec ou sans Suzuki… qui reste néanmoins sa priorité !
« J’espère avoir des nouvelles assez tôt de la part de Suzuki quant à leurs projets pour l’an prochain. En fonction de ça, mon manager adaptera le boulot pour que je puisse revenir en Grand-Prix mais pas à n’importe quelle place. Il y a de moins en moins de motos type « CRT », donc même si je trouve un guidon dans une équipe avec moto compétitive, hors Suzuki, je reviendrai. Mais la priorité reste Suzuki. »

Iannone, Pedrosa, Laverty… Suzuki a multiplié les contacts pour trouver son pilote de pointe. Au detriment de Randy de Puniet, seul pilote à connaitre la moto et l’équipe technique? 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de