Le Mans : 11 secondes et 1000 mercis !



Le Mans, samedi 17 mai, 16h30; lorsque, au départ de la manche française du FIM CEV Repsol, le pilote kazakh Makar Yurchenko, dont la moto a calé, se fait heurter par l’Italien Davide Pizzoli en fond de grille, c’est immédiatement le chaos.

Quatre motos fusent dans tous les sens (celle du Français Enzo Boulom est même coupée en deux et commence à brûler) et quatre pilotes sont à terre, le plus gravement blessé étant le jeune Kazakh (deux bras et deux poignets cassés).
C’est un spectacle que tout le monde a horreur de voir et, à ce moment, les secondes paraissent bien longues…

Pourtant, il n’en a fallu que onze, de secondes, entre l’instant de l’accident et celui où les drapeaux rouges furent agités, constatation, décision, transmission et action comprises. Difficile de faire mieux!

C’est l’occasion de rentre hommage au professionnalisme de tous ceux qui, dans l’ombre, loin des caméras et parfois sans même voir les courses, ne ménagent ni leur temps, ni leurs efforts, pour qu’un Grand Prix puisse avoir lieu.

De la direction de course à l’équipe de Claude Michy, en passant par les 274 commissaires de piste, les 50 commissaires de stand, la quinzaine de motards d’intervention rapide, la vingtaine de commissaires techniques, les 8 chefs de piste ACO, les 3 jury FIM, la permanence d’une trentaine de pompiers et les centaines de préposés aux parking et à a sécurité, ce n’est pas loin d’un millier de personnes qui œuvrent sans discontinuer pour notre plus grand plaisir et notre sécurité.

Millier de personnes dans lequel il n’est pas question d’oublier la centaine de secouristes et la vingtaine de médecins qui se concentrent sur la piste, les mêmes nombres ayant pour but d’assurer la bonne santé du public.

Et pour couronner le tout, il faut savoir que la grande majorité des personnes citées sont bénévoles.

Mesdames et messieurs, entre passionnés, nous n’aurons qu’un mot; merci!

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de