[Portrait] Hafizh Syahrin un retour au Mans fructueux



Après une très belle saison l’an passé en championnat espagnol Moto2 (3e avec 7 podiums dont deux victoires en 9 courses) avec en prime plusieurs wild card (Le Mans 21e, Barcelone 18e, Sepang 15e et Valence non classé), le pilote malaisien fait partie, depuis le début de saison, du Continental Circus à temps plein, toujours dans le team Petronas.

L’occasion pour nous de retrouver ce sympathique pilote révélé lors d’une wild card de folle sur le circuit de Sepang, en 2012, où il décrocha une superbe 3e place suite au déclassement pour dopage d’Anthony West.

Pour cette première année en Moto2, l’équipe a décidé de conserver le même matériel que l’an passé à savoir une Kalex. Le plus gros travail d’adaptation étant principalement à faire au niveau des pneus Dunlop (le CEV est équipé en Michelin). Pour le début du championnat le jeune malaisien de seulement 20 ans, totalise 3 points en cinq courses, dont un marqué au Mans, ce qui, pour un débutant, est honorable.

En effet il faut avoir en mémoire qu’il découvre la plupart des circuits du championnat (exceptions faites du Qatar, Jerez, Barcelone, Aragon, Valence, Le Mans et Sepang).

L’an passé, dans des conditions difficiles il terminait 21e après un accrochage dans les premiers tours. Cette année sur le sec après une remontée sur notre Grolandais préféré Lucas Mahias, il arrache la 15e position. Pourtant, le début de weekend avait commencé par un manque de feeling avec l’accélérateur et un circuit à redécouvrir sur une piste sèche.

C’est un Hafizh souriant et détendu que nous avons croisé pour ce GP, qui aborde sans pression les courses et qui prend du plaisir à rouler et à passer du temps avec son équipe. A l’heure du grand remballage il est le premier sur le toit du camion pour aider à ranger le matériel avec ses mécaniciens. El Pescao comme il est surnommé, en raison de son aisance dans les conditions pluvieuses (référence au poisson en espagnol « pescado ») aura à cœur de démontrer son talent tout au long de cette saison et de nous faire revivre les mêmes sensations qu’à Sepang.

En attendant de le revoir au Mugello cette semaine prochaine voici une vidéo retraçant le parcours de ce pilote au parcours atypique.

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de