Interview croisée Guy Coulon/Carlo Pernat sur les 4 fantastiques (Part 2/2).



Suite de l’interview croisée Guy Coulon/Carlo Pernat sur les « 4 fantastiques », recueillie avant la course du Mans.

GP- Inside : Il ne va pas gagner toutes les courses, quand même? (ndlr: à propos de Marc Marquez)

Carlo Pernat: « Hé, je ne sais pas. C’est difficile, mais attention; c’est un pilote qui peut le faire. Marquez, c’est un « Guinness des records ».  Il peut faire ce que personne n’a jamais fait.
Valentino peut gagner des courses, le championnat, je ne sais pas, mais je crois qu’il montera beaucoup de fois sur le podium. Son seul problème, c’est l’âge. 35 années sont 35 années.
Marquez, c’est comme Valentino jeune, peut-être même plus fort. Ce sont des phénomènes qui arrivent chaque 10 ou 20 années, comme dans tous les sports. Il y a eu 10 années de Valentino, peut-être 10 années de Marquez, avant il y a eu 10 années de Doohan… Ils sont rares.
Le problème, c’est pour des pilotes comme Pedrosa qui sont très forts, mais qui n’ont pas de chance. Pedrosa, c’est pour moi le plus fort techniquement. Si vous faîtes une vidéo, vous voyez qu’il est comme marié avec la moto. Mais,  à chaque fois, il arrive Stoner, ou Valentino, ou Lorenzo, ou Marquez…  Tous, ce sont des champions et le niveau est très élevé en ce moment.
Lorenzo, vous avez vu ce qu’il a fait jusqu’à l’année passée. Cette année, la tête, elle est un petit peu brûlée parce que Valentino est arrivé motivé et il a dépassé Lorenzo, déjà dans les tests en Malaisie.
Ensuite, il doit aussi faire face à Marquez qui le bat sur la piste et l’a dépassé en popularité en Espagne. Pour lui, c’est beaucoup. Et pourtant, c’était le plus fort mentalement. Donc ce changement m’a étonné. Il avait la tête forte, et maintenant, c’est un peu comme une mosaïque. Mais je suis sûr qu’il va revenir. »

Guy Coulon:  » je n’ai pas vraiment l’impression que Lorenzo soit déstabilisé par une moto soi-disant développée par Rossi. Si on fait l’analyse des temps en course, tour par tour, par exemple celle de Jerez, on voit que Marquez a augmenté son rythme très très légèrement par rapport à l’an dernier, que Rossi a augmenté son rythme très très légèrement par rapport à l’an dernier, mais de manière assez faible. Par contre, on voit que Lorenzo est très inférieur en rythme par rapport à l’an dernier. Pilote ou moto, je ne sais pas d’où ça vient, mais je constate. Pedrosa a également un déficit, ce qui explique le gap entre lui et Marquez.

Ce qui est notable, c’est que le groupe de derrière, Dovizioso, Bradley, etc (on ne peut pas dire pour Pol puisqu’il n’était pas là), ce groupe a sérieusement augmenté son rythme par rapport à l’année dernière. On avait un gap énorme et il s’est beaucoup réduit, ce qui explique le classement très rapproché entre le 5ème et le 10ème à Jerez ou ici, aux essais au Mans.

Maintenant, c’est clair que Lorenzo ne roule pas à son niveau. Rossi a un petit peu augmenté son rythme. Franchement, c’est peut-être dû un petit peu à la moto mais je pense que c’est plus dû à lui qu’à autre chose. Tout ça devrait rentrer dans l’ordre et s’inverser à nouveau, dans le sens où Rossi va garder son rythme mais Lorenzo retrouver le sien, et donc repasser devant. Enfin, ça devrait… »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de