Lorenzo 2015 : à 99% chez Yamaha. Nous n'avons reçu aucune offre de Honda.



Dans une longue et intéressante interview accordée au site Motocuatro, Albert Valera, ami de longue date et, depuis 2012, manager de Jorge Lorenzo, aborde plusieurs thèmes relatifs aux performances récentes du pilote, à son physique, sa psychologie et son avenir en 2015 suite aux offres de Yamaha, Ducati et Suzuki.
Mais pas de Honda.

Albert Valera: « Eh bien, la vérité est que le paddock est tout petit et nous avons parlé à tout le monde, et il est vrai que les deux Ducati et Suzuki m’ont demandé les plans de Jorge pour la saison prochaine. Avec Honda, nous n’avons pas parlé, nous n’avons pas suscité d’intérêt de leur part.

La priorité de Jorge et de Yamaha est de continuer pour deux saisons, la volonté des deux parties est affirmée et, ce week-end au Mugello, on poursuivra les négociations, et suivant la bonne volonté des deux parties, on espère arriver à un accord.

Une fois l’offre ferme écrite noir sur blanc, Jorge veux l’évaluer avec attention. Nous n’écartons pas la possibilité d’écouter une proposition supplémentaire. Nous croyons que, au final, l’intention de Jorge sera à 99% de continuer chez Yamaha. »

Et l’offre Ducati?

Albert Valera: « Jorge Lorenzo a 27 ans, plus de dix saisons dans le championnat du monde, quatre titres et de nombreuses victoires. Lui, et lui seul, est celui qui doit prendre la décision de ce qui est le projet qui lui convient.
Mon travail se limite à mettre sur la table toutes les options qui se présentent pour prendre une décision. L’intention et le désir de Jorge est de continuer chez Yamaha, mais mon devoir est de rechercher toutes les possibilités pour qu’il prenne sa décision avec tous les éléments en main, et en toute sécurité.

Mais, personnellement, je déclare aussi que Jorge est beaucoup plus motivé par les projets sportifs que par des transactions économiques. Même s’ils payent beaucoup d’argent, s’ils n’ont pas une bonne moto, la saison peut te paraître très longue  et difficile. Vous devez croire au projet sportif , et un bon exemple de ce que je dis est Valentino ( Rossi ), qui a quitté Yamaha et y est revenu après deux ans.
Ce que je pense, c’est que si Jorge se sent bien chez Yamaha, comme il s’y est senti toutes ces années et s’y sent encore, il est normal de continuer, même s’il obtient une superbe offre financière d’une autre équipe. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de