Mugello, MotoGP, Qualifications : Marc Marquez ne laisse aucune miette à ses adversaires.



FP4 : Dani Pedrosa allait-il confirmer sa bonne forme de ce matin en configuration de course puis en qualification? 
Telle était la question qui se posait à l’amorce de cette FP4 plutôt ensoleillée.

La première réponse fut oui, puisque le pilote espagnol, en 1.47.940,  s’est rapidement porté en haut de la liste du classement provisoire devant son coéquipier, juste avant qu’Aleix Espargaro ne parte à la faute en essayant de suivre Valentino Rossi dans « Bucine ».

Quelques secondes plus tard, c’est au tour de Bradley Smith, qui essaie alors un pneu Dur, de donner du travail au team Tech3 en perdant le contrôle de sa M1 dans ce même virage qui précède la ligne droite.

Jorge Lorenzo compète le podium provisoire à la fin du premier run, devant Iannone, Dovizioso et Rossi. Concernant ce dernier, le deuxième et dernier run nous propose des images intéressantes du champion italien Rossi signifiant par gestes à Silvano Galbusera que sa moto bougeait dans tous les sens lors du transfert de charge du freinage mais aussi à la ré-accélération; du travail en perspective pour le technicien italien…

On peut également noter que si les Ducati de Iannone et Hernandez, tout comme les Yamaha de Pol Espargaro et Colin Edwards, alignent les tours, ce n’est pas le cas pour les Honda de Marc Marquez et Dani Pedrosa qui ne totalisent alors que 3  et 4 tours chronométrés; on semble prêt, chez Honda…
Dans le dernier tour, Lorenzo et Rossi améliorent et se rapprochent à moins de 2 dixièmes des deux Honda Repsol. 
De façon assez curieuse, Jorge Lorenzo manque de chuter lors du test d’accélération final.

Alvaro Bautista, pourtant sur le podium au Mans, ainsi que Aleix Espargaro, ne figurent pas dans le Top10 combiné des trois premières séances et participeront donc à la QP1.

QP1 : La bagarre oppose logiquement Aleix Espargaro et Alvaro Bautista mais un outsider vient semer le trouble, en l’occurrence Yonny Hernandez qui s’empare du meilleur temps durant les premières minutes de la séance. Alvaro Bautista, handicapé par son pneu Medium, parvient tout de même à contenir le pilote colombien après quelques minutes.

A l’issue de cette manche de repêchage, c’est donc Bautista et Espargaro qui se qualifient pour la QP2.

QP2 : Marc Marquez va-t-il prolonger sa série de 5 poles positions successives?

Le premier run voit Marc Marquez (Medium avant, Medium arrière) réaliser 1.47.270, à un dixième du record absolu de la piste, devant Andrea Iannone à moins de 2 dixièmes.
Les trois Yamaha de Jorge Lorenzo, Pol Espargaro et Valentino complètent ce Top5. A noter que les deux Yamaha officielles sont équipées avec les disques de 340mm, contrairement aux Honda et aux Yamaha du team Tech3.
Cette dernière équipe 
subit alors une nouvelle charge de travail avec une chute, heureusement sans gravité pour Pol Espargaro, mais une moto très abimée dans « Arrabbiata 2 ».

Durant le deuxième run, Lorenzo conserve son pneu avant Soft, adoptant ainsi une configuration différente de celle de Marc Marquez, mais cela ne lui apporte aucune amélioration au classement.

Au final, on verra d’ailleurs très peu d’améliorations durant les toutes dernières minutes et c’est la grande déception dans le clan Rossi, classé seulement 10ème après avoir également monté un pneu avant Soft ce qui, après coup, ne semble pas être le bon choix, d’après les dires de son équipe.
Déception également pour Pedrosa qui n’a pas pu atteindre la première ligne sur la grille de départ. 

On assiste donc à la 6ème pole position consécutive de Marc Marquez, sur 6 qualifications disputées cette année.
Et, honnêtement, on ne voit pas vraiment qui, à part lui-même, serait en mesure de lui voler la victoire, demain…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de