Repsol et Honda pourraient-ils perdre Marc Marquez?



C’est notre excellent confrère, Philippe Debarle, qui se pose, sur Sport Bikes, la question de savoir si Marc Marquez, en 2013, prendra ses quartiers chez Honda ou chez Yamaha.

Le point de départ de son interrogation est la, plus que probable, disparition de la règle voulant qu’un Rookie ne puisse être aligné directement par une écurie officielle d’un constructeur.

En effet, si Marquez avait fait le grand saut cette année en MotoGP, il aurait dû passer par LCR, Tech3, Gresini, Pramac…soit, une écurie satellite. Avec l’apparition des CRT et l’abandon, par les teams satellites de la location de machines à des prix exubérants, les possibilités de trouver refuge dans une de ces écuries s’amenuisent fortement. Tout ça devrait donc effectivement conduire la Dorna à abandonner cette règle.

Ensuite, le journaliste français analyse la situation des deux seuls constructeurs japonais en championnat du monde MotoGP.

Chez Honda tout d’abord, avec deux machines, si le constructeur de Tokyo veut intégrer Marc Marquez dans ses rangs, il va falloir qu’il se sépare de Stoner ou de Pedrosa.

Chez Yamaha, par contre, les opportunités sont plus réelles puisque, si Jorge Lorenzo fait figure d’incontournable, la situation de Spies est moins enviable.

Malgré une victoire et un beau final à valence, l’Américain a déçu cette année et il devra se montrer plus convainquant pour ne pas être mis en balance avec un autre pilote.

Et c’est là que deux choix se présentent au management nippon. La première opportunité est celle qui a l’avantage d’être la plus évidente, parce que moins onéreuse, fiable techniquement et sans débauchage chez le concurrent, c’est Andrea Dovizioso. Le pilote italien a d’ailleurs déjà annoncé la couleur en déclarant que son passage chez Tech3 devait être pour lui, un tremplin vers la structure officielle Yamaha.

La seconde, c’est le jeune Marc Marquez. Déjà approché par Tech3 cet été, le jeune prodige a finalement fait le choix de rester en Moto2. Mais le problème ici, c’est que Marquez est soutenu par Repsol et le géant pétrolier est prêt à délier les cordons de la bourse pour ne pas perdre son grand espoir.

Comme le souligne l’article, il n’est pas certain qu’une écurie sans sponsor pourra s’aligner, alors qu’elle compte déjà dans ses rangs, un énorme salaire avec Lorenzo.

Mais pour moi, et ce n’est là qu’un avis, Repsol et Honda commencent à être lassé de Pedrosa. Le pilote espagnol a en effet retenu, pendant six ans (on va dire 5, puisque cette année la balance s’est équilibrée avec l’arrivée de Stoner), toute l’attention du constructeur japonais sans pour autant obtenir le Saint Graal.

Et puis, fin 2012, le contrat de Pedrosa arrivera à échéance, ce qui signifie que Repsol et Honda auront les mains libres pour négocier. Continueront-ils avec Pedrosa? Personnellement je ne pense pas qu’ils sacrifieront Marquez par respect pour Dani où alors, c’est qu’ils seront définitivement tombés sur la tête.

Finalement, c’est vrai que la saison sera longue et à mon sens, le seul moyen pour Pedrosa d’éviter de se faire remercier au lendemain du dernier Grand Prix de la fin de saison, restera, une fois de plus, la piste. A lui de démontrer à Honda qu’il a les épaules (sans mauvais jeu de mot) assez solides pour gagner enfin sa première couronne mondiale au plus haut niveau.

Stay tuned!

Lire l’article de Sport Bikes en cliquant ici

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires