Mugello, Moto2, course : Esteve Rabat, en vieux briscard.



La grille de départ de cette course des Moto2 est plutôt inhabituelle puisque si l’homme fort du championnat, Esteve Rabat, figure bien en première position, accompagné des solides Sandro Cortese, Jonas Folger, Dominique Aegerter et Luis Salom, quelques outsiders ont réussi à se porter à des positions plus qu’intéressantes, à commencer par Sam Lowes, 2ème, Jordi Torres, 7ème, franco Morbidelli, 8ème, et Marcel Schrotter, 10ème. A l’inverse, Mika Kallio, Johann Zarco, Maverick Vinales et Xavier Siméon sont relativement éloignés avec les 11ème, 12ème, 16ème et 17ème positions.

Au départ, Folger et Aegerter bondissent alors que Marcel Schrotter rétrograde rapidement.
Après quelques virages, on retrouve Folger légèrement détaché devant Salom, Aegerter, Rabat, Cortese et Kallio.
Johann Zarco remonte assez vite en 7ème position, tout comme Corsi, parti 22ème et se situant maintenant à la 8ème place.

Devant, Folger et Salom creusent un écart de presque deux secondes sur Rabat qui a maintenant passé Aegerter.
Il reste alors 18 tours mais le peloton ressemble déjà à un petit train, bien loin de la course précédente des Moto3…
Tom Luthi chute sans gravité.

Zarco doit laisser passer Corsi mais, avec Sam Lowes, les trois hommes essaient de remonter sur Mattia Pasini, 6ème. Pendant ce temps, Mika Kallio dépasse Dominique Aegerter mais continue à perdre du temps sur son coéquipier. Aegerter et Pasini se bagarrent pour la 5ème position mais cela se termine par une perte de l’avant du pilote italien

A 12 tours du drapeau à damiers, Esteve Rabat, équipé d’un pneu arrière dur, fait le forcing pour réduire la seconde qui le sépare du duo Folger-Salom. Il ne lui faut que deux tours pour revenir au contact et animer la tête de course.
A 7 tours de la fin de course, on a donc trois hommes en tête, Rabat, Salom et Folger, séparés par près de 4 secondes d’un groupe composé de Corsi, Aegerter, Kallio et Zarco. Après quelques dépassements et « re-dépassements », ce sera d’ailleurs le classement final.

Xavier Siméon gagne 2 points avec la 14ème place alors que Louis Rossi doit se contenter de la 20ème position. 

Esteve Rabat dirige maintenant le championnat avec 124 points, devant son coéquiper Mika Kallio qui en totalise 102, les deux hommes ayant creusé l’écart sur le duo Vinales-Aegerter qui en totalise 69.  

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de