Nouveau moteur Ducati plus puissant, mais frustration chez les rouges…



Une très belle qualification et un nouveau record du circuit mesuré à 349.6 km/h pour Andrea Iannone (en fait, cela va environ 5 km/h plus vite, car les motos accélèrent encore après la cellule de chronométrage) lors de la FP3; incontestablement, le nouveau moteur Ducati, délivré à tous les pilotes au Mugello, est puissant, même très puissant (ndlr : A noter que Iannone a utilisé pour cela un moteur fourni au Mans, à l’inverse de tous ses petits camarades qui ont dû attendre le Mugello pour en disposer).

Pourtant, malgré cet atout incontestable, les pilotes Ducati, rapides sur un tour, ne parviennent pas à maintenir ce rythme en course. 
Motif, les pneus qui s’usent, bien sûr, mais surtout le fait que la moto « ne tourne pas » et est extrêmement demandeuse sur le plan physique.
Nous avons relevé quelques petites phrases concernant le sujet. 

Andrea Iannone: « Ducati a construit un moteur très puissant.
 En ce moment, la vitesse est le seul avantage que nous ayons.
– Le problème est que je dois forcer lourdement sur le pneu avant et les freins pour diriger la moto dans les courbes rapides. Durant la course, je dois compenser et tirer le meilleur parti de l’avantage procuré dans la ligne droite. »

Andrea Dovizioso: « Le moteur est maintenant incroyable dans les lignes droites. Ceci est bien sûr positif. 
Le seul changement concernet la ligne droite. Les virages et toutes les zones d’accélération n’ont pas changé, parce que personne ne peut utiliser la pleine puissance lors de l’accélération. Tout le monde doit réduire un peu la puissance pour éviter que la moto ne parte en dérapage ou en roue arrière.

Le point positif que nous avions en ligne droite était important; je pouvais doubler facilement et nous avons pu rester avec Espargaro jusqu’à la fin, sans doute à cause de cela. 
Mais ce n’est pas ce dont nous avons
 actuellement besoin pour faire un grand pas en avant. Ce dont nous avons besoin est de pouvoir tourner plus facilement et nous savons qu’il n’est pas possible d’avoir quelques pièces pour changer cette situation en ce moment. »

Cal Crutchlow: « Le nouveau moteur  est nettement plus puissant sur le cinquième et le sixième rapport. La moto était une fusée au Mugello.
Nous avons un moteur plus puissant pour prendre un peu d’avantages dans certaines parties de la piste. »

A titre d’information, sur les 12 moteurs autorisés pour l’année, Andrea Dovizioso et Cal Crutchlow en ont chacun utilisé cinq et rendu un, alors qu’Andrea Iannone en a utilisé sept et rendu deux.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de