Une oie, un virage, des pélicans, un guidon cassé, un cadavre de pie et un levier tordu.



Cette liste à la Jacques Prévert illustre parfaitement la petite chute du pilote Randy de Puniet pour conclure les tests Suzuki sur le circuit de Phillip Island.

Durant les dernières minutes de la dernière séance, notre pilote national a eu la surprise de trouver une oie et des pélicans sur sa trajectoire alors qu’il abordait un des rares virages lents du circuit.
Surpris, le pilote français a chuté à faible vitesse en tentant de les éviter, ce qui constitue sa deuxième (petite) chute de l’année.
Pilote et moto n’ont rien (à part un guidon bracelet et une poignée tordue) mais c’est finalement un cadavre de pie que l’on a retrouvé coincé dans la Suzuki XRH1. 

Après la célèbre mouette de Jorge Lorenzo en 2013, Phillip Island ne cesse décidément pas de nous surprendre…
Evidemment , comme lors de tous les tests privés, aucun chrono n’a été communiqué à l’issue de ces trois jours.

Randy de Puniet: « globalement, nous avons eu légèrement plus de chance qu’en Argentine puisque, au moins, nous avons pu tester pendant plus de deux heures, mais nous avons passé la plupart du temps à attendre que la piste sèche.
Les conditions de piste n’étaient pas idéales en raison des basses températures, mais c’était aussi la première fois pour cette nouvelle Suzuki ici, et nous avions besoin de faire quelques réglages.
Nous avons également testé des pneus Bridgestone pour le prochain GP ici, et également des réglages d’équilibre de suspensions. Sur le plan électronique, j’ai trouvé les nouvelles stratégies de contrôle de traction très bonnes, et c’était un pas en avant pour nous. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de