Aegerter 10e chrono, Mulhauser gagne plus d’une seconde



Troisième ex-aequo du classement intermédiaire du championnat du monde Moto2, Dominique Aegerter (Team Technomag-carXpert) s’élancera dimanche de la quatrième ligne de la grille de départ (10e chrono des qualifications) du GP de Catalogne.

Sous un temps de plus en plus orageux, Aegerter a été chercher la limite pour signer ce chrono, sans pour autant avoir résolu tous ses soucis techniques. Trentième de la hiérarchie, le deuxième pilote de l’équipe suisse, Robin Mulhauser, a gagné plus d’une seconde par rapport à vendredi, poursuivant ainsi son apprentissage de la catégorie et du championnat du monde.

Dominique Aegerter (10e) : « J’enrage, parce que je ne suis qu’à un dixième de seconde de la deuxième ligne. Aujourd’hui, la température était encore importante et je ne comprends toujours pas comment Esteve « Tito » Rabat signe de tels chronos. Nous avons travaillé du premier au dernier tour, ce matin et cet après-midi, en essayant tout ce que l’on pouvait essayer, avec malheureusement le même résultat: nous manquons d’efficacité avec la traction et c’est un handicap très pénalisant dans le long triple droit qui nous ramène vers la ligne. Dès que je monte sur ma moto, c’est pour rouler à 200%; je l’ai fait aujourd’hui encore et je le ferai demain en course. Je n’ai jamais cru à la tactique d’économiser ses pneus dans les premiers tours et, de toute façon, personne ne sait aujourd’hui ce qui nous attend sur le plan de la météo. Mon but? Le top 5, comme toujours.« 

Robin Mulhauser (30e) : « J’ai gagné 1,2 seconde par rapport à vendredi, dans des conditions de chaleur qui ont encore été très pénibles. J’espérais passer le mur des 1’48, je l’ai raté de peu. Physiquement, c’est très difficile, parce que nous privilégions les longs runs, c’est le seul moyen d’apprendre, mais il y a des moments où il devient compliqué de garder sa concentration. Si l’on enlève le poleman, Rabat, qui bat tout le monde de près de 6 dixièmes, je me retrouve à 2 secondes des meilleurs, ce qui n’est pas inintéressant. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de