Lorenzo Vs Rossi : la réalité du communiqué de presse Vs la réalité de l’interview



Aujourd’hui, en Catalogne, les pilotes MotoGP ont une nouvelle fois enfilé la combinaison pour un test post Grand Prix qui, pour Yamaha, aura été particulièrement chargé.

En effet, au menu de Lorenzo et Rossi on retrouvait de nouveaux échappements, un nouveau moteur, un nouveau pneu avant et la chicane empruntée par la F1 au virage 9.

Jorge Lorenzo, troisième, a effectué 68 tours avec un meilleur chrono de 1.41.515 tandis que son collègue, Valentino Rossi, a bouclé 59 tours avec un meilleur chrono en 1.42.174

Ce soir, Yamaha nous a envoyé son communiqué de presse et voilà ce que nous y apprenons…

Jorge Lorenzo : « Je m’attendais à être plus fatigué après avoir roulé pendant trois jours mais je n’ai pas senti la fatigue aujourd’hui et j’ai été capable de faire beaucoup de run de plus de six tours. Nous avons essayé certaines choses pour rendre la moto plus stable à l’accélération et pour relever la moto un peu plus tôt. Nous avons été en mesure de nous améliorer et d’accomplir un assez grand pas en avant donc je suis très content parce que ce n’est pas si facile que ça de trouver des choses très importantes lors d’un test. Nous avons essayé un nouveau pneu avant, le feeling est un peu meilleur, même si nous ne l’utiliserons qu’à Sepang, il fonctionne mieux au freinage ».

Valentino Rossi : « Nous avons eu des choses intéressantes à essayer, différents échappements à utiliser au cours de la saison et nous avons également travaillé pour la saison prochaine. Nous avons ainsi essayé un moteur différent et nous avons également testé un pneu avant pour Bridgestone. C’était un test important. C’était correct, je me sentais bien sur la moto et nous avons trouvé quelque chose de nouveau. Maintenant, nous devons continuer comme ça ».

Toutefois, grâce à nos toujours excellents confrères de GPOne, on connait les vrais points de vue de l’un et de l’autre et force est de constater qu’ils ne se rejoignent pas vraiment.

Les échappements :

JL : « Je ne sais pas vraiment s’ils sont meilleurs que ceux que nous utilisons actuellement. Nous n’avons pas encore décidé si nous les utiliserons en Hollande ».

VR : « Ils n’augmentent pas substantiellement la performance mais ils permettent une meilleure connexion avec les Gaz et facilitent l’ouverture des gaz. On pourrait l’utiliser dès Assen ».   

Le Moteur :

JL : « Il est clairement pire que l’actuel, il est trop nerveux ».

VR : «Il est certainement plus puissant, mais c’est également vrai qu’il rend plus difficile le pilotage de la M1. La meilleure chose serait bien sûr de trouver plus de puissance mais avec plus de douceur ».

La chicane F1 :

JL : « elle est plus sûre en cas d’incident et facilite les dépassements »

VR : « Elle pue ! Je ne l’ai pas utilisée. Je la connais depuis que j’ai roulé ici en F1 et elle n’est pas faite pour des motos. Je la déteste carrément ».

Le nouveau pneu avant Bridgestone :

JL : « Nous avons essayé un nouveau pneu avant, le feeling est un peu meilleur, même si nous ne l’utiliserons qu’à Sepang, il fonctionne mieux au freinage ».

VR : « C’était un test important et j’ai apprécié ce pneu. Si Bridgestone continue de bien travailler, nous serons bien en milieu de virage la saison prochaine ».

Bien qu’évoluant en écurie, la moto reste un sport individuel et on comprend à quel point avoir deux stars dans une équipe est un casse-tête pour les ingénieurs.

On comprend aussi mieux pourquoi certains préfèrent avoir un équipier qui ne leur fait pas d’ombre puisque c’est l’assurance d’avoir une armée d’ingénieurs entièrement dévoués à leur service.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de