Le circuit de Catalogne pourrait être modifié en 2015



Profitant des essais post-GP en Catalogne, Mike Webb, directeur de course sur les Grand-Prix, a demandé aux concurrents de tester, durant une séance de 30 minutes, une solution alternative au tracé Catalan. La différence se situe au niveau du virage N°10, une grande courbe à gauche qui permet aux pilotes d’entrée dans la partie dite du « stadium ». En cause, les conditions de sécurité qui, avec les vitesses atteintes par les MotoGP, deviennent délicates en raison de la faible distance de dégagement. Aussitôt après que la journée de test se soit achevée, Mike Webb a livré ses impressions à nos confrères de MotoGP.com

Mike, les pilotes ont brièvement testé une autre possibilité pour le virage N°10. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi envisage-ton de changer ce virage et quels ont été les premiers retours de la part des pilotes ?

Mike Webb : « L’idée est venue de la commission de sécurité des pilotes avec laquelle nous nous réunissons chaque vendredi de Grand-Prix et avec laquelle nous abordons tout ce qui concerne la sécurité sur les circuits. Le virage N°10 est une courbe à haute vitesse, le dégagement est trop petit et il n’y a pas la place de l’étendre. La solution est qui envisagée, c’est d’emprunter le parcours utilisé par les Formule 1. Le virage N°10 serait alors plus serré, ce qui imposerait aux concurrents de freiner plus tôt et logiquement d’arriver moins vite dans cette zone. Nous avons ensuite décidé de tester cette solution durant la journée d’essais de lundi ».

Qu’en ont pensé les pilotes ?

Mike Webb : « C’est encore trop tôt pour le dire et nous avons l’intention d’organiser une réunion avec tous les pilotes et l’ensemble des membres de la direction de course pour étudier le sujet plus en profondeur. Les premières impressions recueillies sont plutôt de l’ordre du 50/50. Ils sont tous d’accord sur le fait que cela améliore la sécurité mais certains évoquent que la forme de ce virage « nouvelle formule » pourrait provoquer davantage d’incidents en course, et notamment de contact entre pilotes. Cela fait du virage N°10 un virage avec une très large entrée pour une courbe à basse vitesse. Cela aboutit à la possibilité d’utiliser plusieurs trajectoires et donc de se retrouver avec des pilotes qui pourraient se toucher. Il y a donc des points positifs et d’autres négatifs, pour le moment le bilan est donc équilibré. Pour le moment, il est trop tôt pour dire si la modification va se concrétiser. Le point important c’est qu’une solution alternative existe d’ores et déjà, et vu que cette configuration est régulièrement employée, elle ne pose aucun problème, on sait qu’elle fonctionne (…) Pas besoin de construire une nouvelle partie ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de