Santi Mulero : « Maverick sera encore plus fort à Assen »



Figure emblématique de l’équipe de Sito Pons, Santi Mulero est le compagnon historique de l’ancien double champion du monde. Après avoir accompagné Pol Espargaro jusqu’à la couronne mondiale l’an passé, le responsable technique de l’équipe espagnole a presque du reprendre tout à zéro en accueillant 2 débutants, Maverick Vinales et Luis Salom. Vainqueur aux Etats-Unis dès sa 2ème épreuve, Vinales avait eu du mal à enchainer mais en contestant la suprématie de Rabat en Catalogne, le champion du monde Moto3 a montré qu’il était revenu à son meilleur niveau. De par son immense expérience et sa proximité avec Maverick Vinales, le regard que porte Santi Mulero sur son poulain est très instructif.

GP-Inside : Santi, compte tenu du début du week-end, la 2ème place de Maverick Vinales pourrait être considérée comme une victoire non ?

Santi Mulero : «Non, pas comme une victoire, mais c’est un très bon résultat. Après les dernières courses, Maverick avait besoin de faire une bonne course. Depuis vendredi, il a très bien travaillé, il s’est bien battu sur la moto et il est récompensé ».

GP-Inside : Vendredi, c’était très compliqué pour Maverick et pour Luis, et tout au long du week-end, vous n’avez fait que vous améliorer… Ça doit renforcer la satisfaction non ?

Santi Mulero : «Ce n’est pas vraiment étonnant tu sais. Tous les autres pilotes de la catégorie ont une expérience énorme en Moto2. Si tu prends Tito comme exemple, il roule depuis longtemps en Moto2 et il a beaucoup d’expérience sur ce circuit. En plus, c’est un tracé qui n’a pas beaucoup d’adhérence, et c’est la première fois que Maverick et Luis se retrouvaient au guidon de leur Moto2 ici, donc il est logique que les débuts aient été un peu difficiles. Mais nous avons amélioré les réglages de la machine à chaque séance et Maverick a lui-même beaucoup progressé en pilotage et ça a donné une belle course ».

GP-Inside : Maverick roulera pour la première fois en Moto2 à Assen, mais penses-tu qu’il puisse encore se battre avec Rabat pour la victoire aux Pays-Bas ?

Santi Mulero : «Je crois que oui. Assen est un circuit très rapide et très technique, mais ce n’est pas aussi difficile qu’ici de trouver les « astuces » qui te font aller vite. Sans oublier qu’en Catalogne, Maverick avait beaucoup de pression – comme beaucoup de pilotes – alors qu’il la ressentira moins à Assen. Je pense qu’il va être fort là-bas ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de