Marc Marquez ne se plaindra jamais des contacts dans le dernier tour.



A l’occasion de la présentation d’une ligne de produits dédiés à Barcelone, Marc Marquez s’est laissé aller à quelques petites phrases intéressantes sur des sujets divers.

Assen. « De toutes les courses qu’il reste, elle est celle qui est traditionnellement la plus difficile pour les Honda à cause du style de pilotage que demande la moto, bien que nous ayons maintenant un châssis différent de celui de l’année dernière, beaucoup plus docile, et qu’il s’agisse d’un de mes circuits préférés.»

Le titre mondial et la série de sept victoires. « Je lutte pour le titre. Je ne cours jamais pour battre des records, je le fais pour le plaisir. »

Les freinages un peu limite. « Je suis le même, mais je possède plus d’expérience et je comprends mieux les réactions de la moto, et cela me permet de freiner plus tôt, sans poser de problème à un autre pilote. »

Les contacts dans le dernier tour. « Je ne me plaindrai jamais de ces actions. A ces moments-là, il y a toujours des coups et des contacts  entre nous. On a toujours vu des choses comme ça car le sport motocyclisme est comme ça. »

Source : Marca

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de