Cal Crutchlow : le divorce avec Ducati semble inéluctable… Réponse en juillet.



Très déçu de sa première partie de saison, Cal Crutchlow, qui possède une option pour quitter Ducati à la fin de l’année, a tenu des propos sans grande équivoque et reportés par Speedweek.

Cal Crutchlow : « Gigi Dall’Igna est l’homme qui prend les décisions pour la moto de l’année prochaine. Mais, en ce moment, je ne vois pas de réel intérêt pour 2015. Mon intérêt est actuellement limité à l’année actuelle. Ma carrière se déroule maintenant. Pour un pilote de moto ne compte que la prochaine course. Je ne peux pas m’occuper maintenant de ce qui se passera dans les deux ans. Ou dans un an. Nous devons obtenir des résultats maintenant. Mais ils n’existent pas. Donc, nous devons améliorer la moto dès que possible. Je ne donne aucun autre jugement que les autres pilotes Ducati. Je sens plus de handicaps et d’obstacles par rapport à ce que j’ai piloté l’année dernière. Les deux autres pilotes pourraient penser avoir un léger progrès par rapport 2013. Alors ils s’imaginent dans une meilleure situation que l’an dernier « .

Son avenir chez Ducati, ou ailleurs: « Ma position n’a pas changé. Quand je suis arrivé chez Ducati, je l’ai fait parce que je voulais écrire l’histoire de Ducati. Je voulais couronner ma carrière en MotoGP dans une équipe d’usine. Je voulais me battre devant, je voulais défier tous les prétendants. Mais la moto n’est pas assez compétitive pour mettre en œuvre ces intentions. 

Aahhm … Dans ma carrière, j’ai eu quelques grandes décisions, qui m’ont avancé dans ma carrière. Quand je suis passé de la British Superbike Championship au Championnat du Monde Supersport et au Championnat du Monde Superbike, c’était un pari à chaque fois. Toujours. Ensuite, j’ai continué en MotoGP. J’ai toujours pris des risques, ils ont toujours payé.

Je pense que Ducati trouvera la bonne direction. Mais quand cela aura-t-il lieu, je ne sais pas. Je dois penser aussi à 2016, quand Michelin fournira les pneus uniques. 
Aahhm … Je pense que je suis dans une position forte, mais certainement pas pour nous traîner sur la piste, à la 15ème place. Mes résultats ne se sont en aucun cas améliorés par rapport à 2013. Jusqu’à l’automne dernier, ma carrière a toujours été sur une pente ascendante. Ce n’est pas le cas actuellement. Donc, je dois prendre une décision sur ce que je vais faire et quand je vais faire quelque chose. Je ne peux rien en dire pour le moment. « 

Réponse de Paolo Ciabatti:« Ses résultats ne sont pas ce que nous attendions et pas ce à quoi il s’attendait. Néanmoins, nous continuons à le soutenir à cent pour cent. Maintenant, il doit décider de ce qu’il veut faire. La décision doit tomber en Juillet, mais je ne peux pas donner une date exacte. Je pense que nous allons trouver une bonne solution avec les pilotes, sauf Cal s’il opte vraiment pour une autre équipe. « 

Quelles solutions s’offrent au pilote britannique?
– Suzuki, ce qui, au vu des derniers tests à Barcelone, semblerait être un pari très risqué pour reprendre la spirale ascendante évoquée dans l’article… mais Cal Crutchlow évoque justement une prise de risque dans sa déclaration. 
– Tech3, puisque la place de Bradley Smith ne semble actuellement plus garantie pour 2015. Mais d’une part, on sait qu’Hervé Poncharal favorise généralement les jeunes pilotes, et d’autre part, il s’agirait plutôt d’un retour en arrière que d’une prise de risques.

Pour le moment, tout laisse donc à penser que le pilote au franc parlé risque de finir en bleu clair l’année prochaine…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de