Assen, MotoGP, Qualifications : la chance sourit à Aleix Espargaro!



Une première séance pour les Yamaha, une seconde pour Aleix Espargaro et les Honda, et une troisième neutralisée par la pluie mais lors de laquelle on a pu constater que Valentino Rossi n’était pas le dernier à vouloir aligner les tours; le moins que l’on puisse dire est que le panorama de ce weekend est à l’image des conditions météo dans lesquelles débutent ces qualifications du vendredi après-midi; pour le moins confus, d’autant que la qualification des Moto3 a été entachée par quelques gouttes de pluie juste quelques minutes auparavant!

Quoi qu’il en soit, tout le monde s’élance sur une piste sèche pour la FP4, la seule séance sont les chronos ne sont pas comptabilisés pour les qualifications.

Le début de séance est marqué de l’empreinte de Marc Marquez, pneu Extra-Soft avant, pneu Medium arrière, soit la configuration la plus tendre disponible pour les MotoGP, devant Jorge Lorenzo qui utilise un choix identique de pneumatiques.

On note que la Honda du jeune champion du monde est équipée des cache-freins qui maintiennent les disques en carbone à bonne température.

Avant la fin du premier run, Valentino Rossi, Soft avant Medium arrière, pas d’écopes de refroidissement de freins, s’intercale entre les deux hommes. Derrière ce trio, on trouve alors Aleix Espargaro en pneu Extra-Soft avant, Soft arrière, configuration la plus tendre pour les Open et les Ducati.
Dani Pedrosa, 6ème, semble alors préparer la course avec un choix Medium-Medium.

Dans le dernier run, Marc Marquez enfonce le clou en 1.33.462, nouveau record du circuit, tandis que Pol Espargaro rallie le Top5, juste devant son frère.

QP1 : classique séance de repêchage dans laquelle Alvaro Bautista et Cal Crutchlow font figures de favoris, avec toutefois une interrogation sur ce dernier, tellement il paraît mal à l’aise sur la Ducati.

Au final, ce sont bien ces deux hommes qui participeront à la QP2, avec un beau 1.34.274 de Bautista.

QP2 : La pluie recommence à tomber dès le tour de chauffe de cette séance de 15 minutes, alors que tous les pilotes sont en Slicks et pendant que tous les mécaniciens se dépêchent de préparer les deuxièmes motos avec des pneus pluie et des freins en acier.

Dans ces conditions plus que précaires, Aleix Espargaro, isolé en piste et très avantagé par son pneu arrière Soft, survole sans perdre le moindre temps, tous ses concurrents alors que les deux Yamaha officielles, engluées dans le trafic, se situent seulement en 9ème (Lorenzo) et 12ème position (Rossi).
Marc Marquez domine bien le peloton mais ne peut absolument rien faire contre le temps du pilote NGM Forward.

A mi-séance, la pluie se renforce et tout est joué ; les pilotes ressortent en pneus pluie pour préparer la course mais les Yamaha viennent de grandement compromettre leurs chances pour demain… même si, paradoxalement, Aleix Espargaro vient d’offrir sa première pole position de la saison à la firme d’Iwata!

Toutefois, s’il pleut pendant la course, rien n’est écrit d’avance d’autant que le Grand Prix des Pays-Bas est généralement un bon pourvoyeur de rebondissements… 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de