Jorge Lorenzo : « J'ai essayé de laisser rouler quelques pilotes devant moi mais ils n'ont pas voulu. »



« Victime » involontaire du déroulement mouvementé de la qualification, Jorge Lorenzo nous partage son état d’esprit à la veille du Grand Prix, avec peut-être une certaine petite maladresse dans la communication…

Jorge Lorenzo, 9ème / 1’42.259 / 8 tours: « ça a été dommage parce que je pense qu’avec des conditions sèches, nous pouvions rester sur la première ligne, mais la piste était sèche avec quelques averses dans certains endroits, des circonstances habituelles à Assen. Dans ces conditions, il est très difficile d’utiliser les slicks et de comprendre la limite de la piste. Vous pouvez vous sentir bien dans deux ou trois virages et arriver soudainement sur un virage où c’est humide et vous tombez.

J’ai essayé de laisser rouler quelques pilotes devant moi mais ils n’ont pas voulu, donc quand nous sommes arrivés dans le dernier virage, j’ai décidé d’accélérer. Peut-être que ce n’était pas la bonne stratégie. C’est une leçon à retenir pour l’avenir.

 Le rythme est bon mais, évidemment, il ne va pas être facile de dépasser les pilotes théoriquement plus lents demain. J’espère en dépasser quelques-uns dans les premiers virages et remonter petit à petit. La course est longue et si nous avons un bon rythme, nous pouvons nous battre pour le podium. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de