Marc Marquez : « il y avait beaucoup à perdre et pas grand-chose à gagner.»



Englué dans un peloton compact n’a pas suffit à empêcher Marc Marquez de pouvoir s’exprimer au guidon de sa Honda avec quelques très beaux dépassements en piste, durant les quelques rares minutes où la pluie a permis de rouler en slicks lors de la qualification du Grand Prix d’Assen.

Et une petite leçon de maturité en prime…

Marc Marquez, 2ème / 1’40.194 / 7 tours« Je suis heureux avec cette première ligne, bien que nous ayons évidemment préféré prendre la pole position! Le temps était très imprévisible, avec par endroits des averses, qui s’arrêtaient ensuite, ce qui signifiait des conditions loin d’être idéales. Mon but était d’arriver sur la première ligne, donc quand j’ai vu que j’étais deuxième, j’ai décidé de ne pas prendre plus de risques; il y avait beaucoup à perdre et pas grand-chose à gagner, donc je suis resté calme parce que j’avais déjà atteint mon objectif. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de