KTM arrête de fournir des moteurs à Kalex en 2015.

C’est un secret de polichinelle; les moteurs Moto3 KTM et Honda sont vendus à perte.
Alors que le règlement limite leur prix à 12 000 euros, il s’agit en fait de vrais moteurs d’usine, très sophistiqués et très puissants, utilisés à la limite de la fiabilité, voire même parfois au-delà.

La meilleure preuve en sont les versions temporairement dégradées parfois utilisées par les teams de Grand Prix; Honda l’année dernière, KTM cette année.

C’est le constructeur autrichien qui a initié ce dumping, récoltant ainsi une impressionnante série de victoires, avant que Honda, à contrecœur, ne lui emboîte le pas et n’en retire finalement les fruits avec les deux dernières victoires en date.

Aujourd’hui, Speedweek reporte que KTM ne fournira plus en 2015 de moteurs au constructeur de châssis Kalex.

De tout un très beau discours de remerciements et d’interrogations de Pit Beirer, le patron de KTM Racing, nous ne retiendrons qu’une seule phrase, sans doute, la plus révélatrice: « nous avons plus d’intérêt dans une moto compétitive complète que pour la vente de moteurs. »
Cela illustre bien le fait que les constructeurs rattrapent sur les châssis, dont les prix sont libres, une partie des pertes qu’ils subissent sur les moteurs.

Les clients de Kalex-KTM, Interwetten (Öttl), Marc VDS (Loi), Mapfre Aspar (Guevara) et Kiefer Racing (Grünwald, Ramos), ont déjà été prévenus.

C’est ce qu’on appelle être victime de son succès et Honda déjà a bien devancé le problème en ne sélectionnant qu’un nombre très limité de motos alignées en Grand Prix.

D’un autre côté, cette mesure ne fait qu’anticiper le fait que l’association d’un châssis Kalex et d’un moteur KTM ne sera plus vraiment demandé l’année prochaine, Livio Loi utilisant d’ors et déjà une KTM et Aspar se tournant sans doute vers KTM ou Husqvarna pour 2015…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de