[CP] Un résultat solide pour Jules Danilo à Assen

Jules Danilo a égalé son meilleur résultat de la saison en se classant à la 22e place du Grand Prix des Pays-Bas organisé ce week-end sur le circuit d’Assen.

N’ayant encore jamais roulé sur la très technique piste hollandaise, le jeune pilote français a profité des deux premières séances d’essais libres du jeudi pour se familiariser avec ses spécificités.

La Mahindra du team Ambrogio Racing s’est tout de suite montrée à son avantage sur le circuit d’Assen, ce qui a permis à Jules Danilo de se concentrer sur son pilotage et d’améliorer ses chronos à chaque sortie en piste. Malheureusement, à cause d’une averse tombée durant la séance de qualification, le Français se voyait contraint de s’élancer de la 32e place de la grille de départ.

Gêné durant les premiers tours de course, Danilo s’est ensuite appliqué à remonter sur le groupe qui jouait la quinzième place. Mais roulant seul et ne pouvant profiter des aspirations des machines de ses adversaires, le pilote Mahindra n’était pas à son avantage. Il s’est tout de même bagarré avec Arthur Sissis, un pilote ayant déjà figuré sur le podium, pour se classer 22e, comme il l’avait déjà fait au Grand Prix des Amériques.

« J’ai consacré la première journée d’essais à me familiariser avec le circuit car c’était ma première visite à Assen. C’est une piste bien plus rapide que je ne l’imaginais, et je m’en suis rendu compte en me faisant doubler durant les essais libres. Mais la moto a tout de suite bien fonctionné, ce qui m’a permis d’améliorer régulièrement mes chronos, tout en me faisant plaisir sur ce circuit. En qualification, j’ai fait mon chrono assez tôt. Il y a eu ensuite une petite averse et je n’avais plus le même feeling avec la moto car l’arrière glissait beaucoup. C’est pour cela que je n’ai pas réussi à améliorer mon chrono. »

« Je suis en revanche satisfait de ma course d’aujourd’hui. J’ai perdu un peu de temps au début avec Ana Carrasco, et cela m’a valu de perdre le contact avec le groupe qui se bagarrait pour la quinzième place. Je me rapprochais dans le T1, mais ils profitaient ensuite d’être en groupe pour s’aspirer dans la partie la plus rapide, et je reperdais le contact du fait de rouler seul. Quelques pilotes ont décroché du groupe, et je me suis alors retrouvé à la lutte avec Arthur Sissis. C’est un pilote expérimenté et il a réussi à me battre sur la ligne. »

« Je suis néanmoins content des progrès réalisés ce week-end et j’espère maintenant poursuivre sur la lancée au Sachsenring. Il faudrait que je gagne une demi-seconde pour atteindre mon objectif. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de